Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 13:41

Bayonne a dominé les éléments

L'Aviron a repoussé son adversaire à sept longueurs samedi soir. Un bon matelas qu'il convient de conserver le plus longtemps possible.
Avec 13 points pris sur 18 possibles, les joueurs d'Alain Pochat ont pris quelques longueurs d'avance désormais sur les premiers relégables Cassis et Plabennec. « C'est très bien de ne pas avoir pris de but » indiquait le coach bayonnais hier après-midi. « Les joueurs font preuve d'une grosse solidarité et restent dans la continuité de ce qu'on produit depuis quelques semaines. » L'application des consignes.
Samedi soir, après une première période bien maîtrisée, dominant l'état calamiteux du terrain et la pluie diluvienne, les Bayonnais ont rejoint les vestiaires nantis de deux buts : « Ce qui fait plaisir, ce sont les buts inscrits sur des phases de jeu bien emmenées. Elles ne doivent rien au hasard » se félicitait Alain Pochat. « On se devait de jouer le plus possible dans leur camp pour éviter les situations chaudes devant nos buts, on se devait aussi d'empêcher leurs relances longues. » Du coup, l'ouverture du score rapide signée Rémi Laurent sur un service parfait de Sébastien Pennacchio a mis les Bayonnais sur les bons rails. Le deuxième but, toujours Rémi Laurent de la tête mais sur un centre de Rémi Lacroix cette fois-ci, aura enterré les derniers espoirs Cassidois dans la pataugeoire de Deschamps juste avant la pause : « On aurait pu tuer définitivement la partie en seconde période sur les contres qu'on s'est procurés mais les 3 points nous conviennent et vont certainement nous permettre d'aborder les prochaines échéances sereinement » a ajouté Alain Pochat.
Laurent en tête de proue
L'Aviron occupe une bien réjouissante douzième place au classement (même si elle est conditionnée à la mise à jour du calendrier). Une position que les Bayonnais n'ont pas occupé souvent à cette époque-ci de la saison lors de leurs différents passages en National. Cela faisait longtemps également que l'on n'avait pas retrouvé un buteur bayonnais dans le Top 10 du National (NDLR : Laurent a inscrit 8 buts cette année).
La pelouse en sale état
« Je voudrais quand même tirer un grand coup de chapeau aux joueurs mais aussi aux éducateurs de l'ensemble du club » conclut Alain Pochat. « Avec les conditions d'entraînement qui sont les nôtres actuellement, je trouve que les résultats de l'équipe 1 mais aussi ceux du CFA2, des 19 ans en Gambardella, des 17 ans nationaux et des 15 ans montrent que le club se porte bien. » Pourvu que ça dure ! Reste l'état préoccupant de la pelouse Deschamps. Il ne va plus y avoir d'autre solution à très court terme que de trouver des terrains de repli.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Lundi 1er Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires