Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:28

« J'ai été recruté pour marquer des buts »

  Sept buts pour Gbizie cette saison. photo bertrand lapègue  

L'Aviron a dominé Gap samedi soir (3-0). Et Gbizie, auteur d'un triplé, devient le meilleur buteur du club

Henry Gbizie n'est pas du style à tirer la couverture à lui. Pourtant, celui qui est devenu, samedi soir, grâce à son hat-trick contre Gap (ndlr : le dernier triplé réalisé par un joueur basque en championnat remonte à la saison 2002-2003, c'était Xavi Ipharraguerre en CFA 2), le meilleur buteur du club avec sept réalisations depuis son arrivée en octobre dernier, pourrait largement le faire. Et quand on lui demande s'il n'est pas le héros du soir, l'attaquant débarqué de Villemomble répond simplement : « Pas spécialement. J'apporte juste ce pourquoi j'ai été recruté. » Et si ça marche bien ces derniers temps, Henry Gbizie venant quand même d'inscrire six des huit derniers buts de l'Aviron Bayonnais, les débuts au club ont été un peu plus difficiles : « Mais je faisais de bons matches », se défend l'attaquant bayonnais, « j'ai rapidement eu la confiance du coach et peut-être je voulais trop bien faire au départ. Je suis arrivé dans un club en manque de confiance et la réussite n'est pas venue de suite. Mais on sait que ça va venir un jour ou l'autre même si on ne sait pas quand. Je n'ai jamais rien lâché, j'ai attendu le déclic. » Pourtant, il y avait de quoi renoncer avec un premier penalty manqué contre Orléans et un autre contre Rodez quelque temps plus tard. Mais Henry n'a pas lâché. Il fut d'abord récompensé par un premier doublé à Bastia malgré la défaite face aux Corses, « on a souvent réalisé des bons matches mais sans les points qu'on méritait au bout, ce qui était très frustrant pour nous les joueurs », un but splendide au Paris FC pour l'ouverture du score en début de seconde période et un triplé samedi soir face aux Haut Alpins : « Ce n'est pas plus mal que ce soient les attaquants qui marquent les buts », explique le jeune joueur formé en milieu de terrain mais qui a ensuite été repositionné aux avant-postes. « Une équipe qui n'a pas de buteur aura toujours du mal à se sauver. Quand, en plus, on peut allier ça avec une certaine solidité défensive, on peut se montrer optimiste pour la fin de la saison. »

                      Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 21 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires