Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 17:49

L'Aviron grille un joker

Michel Bidegain a beaucoup lutté (parfois trop !)

Contre Luzenac (3-2), les Bayonnais chutent pour la première fois en 2012 en encaissant plus de buts que sur les trois premières rencontres réunies.

LE CONTEXTE

Mardi soir, ce match était de rattrapage pour les deux équipes. Les Bayonnais en auront deux autres derrière, les Ariégeois n'en auront plus qu'un seul. Mais les trois points sont primordiaux pour les deux formations : l'Aviron passerait devant Martigues au classement et Luzenac se rapprocherait de la première moitié du classement. Bayonnais et Luzenaciens sont sur le même rythme en ce début 2012 (sept points pris en trois rencontres). L'Aviron reste sur un court mais précieux succès (1-0) contre Le Poiré vendredi soir. De son côté, Luzenac n'a fait aucun détail à Quevilly (5-2) vraisemblablement plus concerné par son futur match de Coupe de France (remporté hier soir contre Orléans). Alain Pochat a décidé d'aligner le même onze de départ que quatre jours plus tôt, à une exception près : Manu Degoul remplace Cheickh Touré en défense centrale. Le coach des visiteurs, lui, ne fait pas tourner et fait confiance au onze victorieux en Normandie en fin de semaine dernière.
LE MATCH

Il a tourné à l'avantage des visiteurs euphoriques ces derniers temps, tout du moins offensivement. Car après avoir passé cinq buts à Quevilly, les joueurs Ariégeois ont remis le couvert sur la Côte Basque et inscrit trois nouveaux buts. Dans un système en 4-2-3-1 avec les flèches Niangbo et Mbongo sur les côtés, Luzenac peut voir venir tant que ses joueurs seront transformer la moindre occasion en but. Car mardi soir, les visiteurs ont marqué dès leur première occasion. Aidés en cela par des joueurs Bayonnais étrangement absents des débats au cours de cette rencontre primordiale pour leur avenir. Tout a tourné dans le mauvais sens : de l’'agressivité manquante sur le porteur de balle, sur les duels perdus et également sur le manque de tranchant dans les phases offensives, le tout au cours d'un premier acte que les Bayonnais, tout heureux de rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard, ont complètement loupé. Et encore, Diafutua a l'occasion de ramener les siens à égalité en toute fin de période. Au retour des vestiaires, l'Aviron se tire une balle dans le pied très rapidement avant de voir Luzenac définitivement prendre le large. Que de regerts en fait en voyant le dernier quart d'heure où les Bayonnais passent enfin à l'abordage. Kévin Tunani, le meilleur parmi les siens mardi soir, réduit une première fois l'écart avant que Steve Pinau ne l'imite à cinq minutes de la fin. Et l'Aviron s'offre même deux balles d'égalisation dans le temps additionnel ! Il y aura sans doute pas mal d'enseignements à tirer de cette rencontre, les Bayonnais sont encore à six longueurs du maintien (Cherbourg et Beauvais) avec un match en moins. Mais ils ont grillé un gros joker mardi soir.

Foot64 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires