Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 05:23

L’Aviron fête Noël avant l’heure

Les Basques, vainqueurs au cours d'une rencontre haute en couleurs offensivement (4-2), sortent de la zone de relégation.

Selon l'expression consacrée, l'Aviron Bayonnais va passer l'hiver au chaud. Grâce à sa victoire obtenue contre Rouen au terme d'un véritable feu d'artifice offensif, l'Aviron est sorti de la zone de relégation. Trois points non négligeables pour le milieu de terrain Sébastien Pennacchio, auteur de deux passes décisives mardi soir : « On espère tous que cette victoire aura un effet psychologique important pour la suite de la saison. On a retrouvé depuis trois matches un état d'esprit de combattants. À nous de le conserver. »

Un festival offensif

Les Bayonnais n'avaient plus inscrit quatre buts en championnat sur leur pelouse depuis le 29 mars 2005 (victoire contre Wasquehal 5-4). Le public présent avant-hier s'est régalé et s'est presque découvert une âme de supporters. « On a été agréablement surpris par la réaction du public », confirmait Sébastien après la rencontre, « on espère bien lui offrir d'autres spectacles de ce genre ».

Un avis que partage Emmanuel Bafcop, l'adjoint d'Alain Pochat : « Cette victoire vient récompenser les efforts des joueurs avec le résultat au bout. Il y a eu la victoire, la manière par moments et le public qui nous a poussés jusqu'au bout.» La manière, ce sont les quatre buts inscrits dans le jeu par opposition aux trois buts marqués sur phases arrêtées contre Louhans par exemple en début de saison. Deux centres parfaits en première intention de Pennacchio sur les deux premiers, Jérôme Lestage, qui retrouve une seconde jeunesse et trompe le gardien Rouennais pour le troisième et une reprise du pied droit du gaucher Soki N'Zinga pour la clôture du score.

Deux hommes dans le match

Certes, tout ne fut pas parfait. L'Aviron a vu fondre comme neige au soleil son avance de deux buts sur deux erreurs d'inattention juste avant la pause et dès le retour des vestiaires. Mais il a su réagir de suite. Presque rien de mal ne pouvait arriver aux Bayonnais. Et s'il est difficile de sortir un joueur plutôt qu'un autre dans un groupe très solidaire, deux hommes ont certainement mieux tiré leur épingle du jeu mardi soir. Sébastien Pennacchio à la mène et Alexandre Salep qui semble avoir trouvé son rythme de croisière après une saison blanche. Et comme l'infirmerie bayonnaise est quasiment vide, le premier semestre de 2010 s'annonce sous les meilleurs auspices.

Reprise le 9 janvier avec le match en retard (19ème journée) à Moulins.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Jeudi 24 Décembre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires