Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 11:19

 

« On se doit de s'imposer à domicile si nous voulons faire quelque chose cette année ». C'est par ces mots que le coach Bandini avait annoncé la couleur en début de saison. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la consigne est appliquée à la lettre par ses protégés, dans l'intention comme dans l'action d'ailleurs. La première période de cette Etoile-Bayonne, en est le parfait exemple. Face à des visiteurs résolument décidés à ne pas se découvrir, évoluant avec le seul Elouaari en pointe, Bayonne a encaissé les vagues, ou plutôt les déferlantes varoises, sans réaction ou presque. Dominés dans pratiquement tous les secteurs de jeu, les partenaires du malheureux Duhour qui a sauvé les siens du naufrage à plusieurs reprises durant cette partie, n'a finalement pu que constater les dégâts. Il faut dire qu'en première période, les partenaires de l'excellent Dutil y ont mis du cœur. Malgré un pénalty tiré par Henaini et stoppé par le portier bayonnais, rien ne semblait pouvoir arrêter les attaquants Varois samedi soir. Débordements à répétition, percussion dans l'axe, appels dans la profondeur, le tout, le plus souvent ponctués d'une frappe ou d'une tête cadrée, la défense Bayonnaise, en voyait de toutes les couleurs. Dutil de la tête (27e), Moulin sur la transversale (31e), Vareilles à bout portant (33e), c'était plus que chaud pour les visiteurs. C'est donc en toute logique ou presque que l'Etoile ouvrait la marque sur un corner tirait par Fajr que reprenait victorieusement de la tête l'intenable Dutil (34e). Duhour, enfin battu, devait de nouveau sortir le grand jeu devant Vareilles (37e), puis Henaini (38e). Archi-dominés dans le secteur aérien, Bayonne ne pouvait s'en remettre qu'à son portier pour éviter le naufrage. 1-0 à la pause, c'était vraiment pas cher payé pour des Etoilistes au jeu juste et varié ainsi qu'aux dents longues et acérées.

Fernandez en capitaine exemplaire

Mais le festival offensif varois allait subitement s'estomper de retour des vestiaires. Le coach visiteur ayant compris qu'il ne fallait plus subir sous peine de lourdes sanctions, remplaçait deux milieux par deux attaquants, histoire de donner un peu plus de tonus à sa formation plus qu'aux aboies en première période. Tactique payante car dans ce premier quart d'heure du deuxième acte, c'est son équipe qui se créait deux occasions coup sur coup. Sur l'une d'elle, Cattier réalisait une parade exceptionnelle pour empêcher l'égalisation bayonnaise (51e). Cette frayeur passée, l'Etoile, bien en place et surtout sereine, attendait patiemment que l'ondée passe. Fajr délivrait un bon ballon pour Vareilles que ce dernier ne pouvait convertir, butant encore une fois sur Duhour (66e), puis, au fil des minutes, l'Etoile reprenait du poil de la bête. Bayonne s'essoufflait et L'EFCFSR en profitait pour porter le coup de grâce. Fajr, encore et toujours, déposait le cuir sur la tête Fernandez que ce dernier propulsait au fond des filets (75e). La rébellion bayonnaise venait d'en prendre un sacré coup sur le sommet du crâne. D'autant que Vareilles, parti seul à la limite du hors jeu, était à deux doigts d'en remettre une couche. Il fallait encore un exploit de Duhour pour sauver ses partenaires (76e). C'est finalement Orinel qui finissait le bouleau sur un caviar de Di Tommaso (88e). Bayonne, qui avait déjà un genou à terre depuis dix bonnes minutes, était cette fois-ci KO.

Un sixième succès plus que mérité pour les Varois qui les propulse à la troisième place du classement, avec un point de retard sur le voisin Cannois, tenu lui en échec, par Plabennec. Amiens, vainqueur de Créteil, mais qui compte un match de plus que les deux Azuréens, en profite pour chiper la place de leader avec une longueur d'avance sur ces deux dauphins.

---------------------------------------------------------

Stade Pourcin, EFCFSR bat Bayonne 3-0 (mi-temps 1-0).
Arbitre : M. Leonard.
Spectateurs : 1500.

Buts : Dutil (34e), Fernandez (75e), Orinel (88e) pour l'EFCFSR.
Avertissements : Gharibian (61e) pour l'EFCFSR. Escude-Candau (38e), Estrade (53e) pour Bayonne.

EFCFSR : Cattier, - Gharibian, Fernandez (cap), Moulin, Barrau, -Noyer, Fajr, Bardon (Orinel 58e)– Henaini (Gamondes 72e), Vareilles (Di Tommaso 79 e), Dutil. Entr : A. Bandini.

 

Bayonne : Duhour, - Romey, Degoul, Estrade, Soubervie, - Bigedain (cap)- , -Ribery (Simon 46e), Hilaire, Escude-Candau (Giron 46e), Lalanne, -Elouaari (Zogbognaka 74e). Entr : E. Bafcop.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires