Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 17:47

L'Aviron Bayonnais a bien réagi en Bretagne

 Jordan Chort. PHOTO PQR  

L'Aviron est allé arracher un bon point à Guingamp samedi soir (2-2).

L'Aviron avait pris la route mardi dans la journée. Il est rentré de son périple dans le Nord Ouest de la France hier en début de soirée avec un point pris en poche sur les deux déplacements à Rouen et Guingamp. Globalement, dans le contenu, les joueurs basques n'ont pas à rougir de leurs deux prestations. Pris dans le défi athlétique mercredi soir en Normandie, les coéquipiers de Michel Bidegain ont cependant bien réagi en Bretagne samedi soir. « L'apport de Jordan Chort et Raphaël Romey dans ce secteur-là nous a permis de bien résister à Guingamp qui était, en terme de qualité de jeu, supérieur à Rouen » expliquait hier soir Alain Pochat. « On était même très bien en première période et ce qui est intéressant, c'est de revenir à deux reprises à hauteur des Guingampais. » Du coup, c'est quand même un sentiment de satisfaction de terminer cette « petite » semaine par un bon point au Roudourou. « On a vécu ensemble pendant six jours, c'était tout une organisation.

C'est important pour la vie du groupe de voir que l'on pouvait réagir après l'échec à Rouen » a ajouté le coach Bayonnais.

La lutte est entamée

La mauvaise nouvelle dans tout cela, c'est le début de rébellion des équipes de bas de tableau. Hormis la lanterne rouge Gueugnon qui semble d'ores et déjà condamné au CFA et Rodez (auteur d'un bon nul chez le leader Bastia), les autres formations de cette zone dangereuse ont pris plus de points que l'Aviron cette semaine. Trois points pour Pacy, Gap et Alfortville, quatre pour Orléans et Colmar. « On sait bien que toutes les équipes en bas de classement ne vont pas tout perdre jusqu'à la fin. On verra bien ce qu'elles feront lorsqu'elles joueront à Rouen et Guingamp. » Le coach Basque n'entend pas minimiser la performance de ces joueurs en Bretagne : « Ce qui importe désormais, c'est de bonifier ce point pris par une victoire contre Niort dès samedi soir. Et d'ici la fin de la saison, le maintien se jouera lors des confrontations directes. » La lutte en bas de tableau est engagée. Si on part du principe que Gueugnon et Alfortville vont partir de trop loin, ils sont six ou sept à se battre dans la même catégorie. La moitié descendra en CFA.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 17 Janvier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires