Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 11:42

« Niort est la meilleure équipe de National »

Alain Pochat reconnaît la supériorité du collectif et la force de frappe niortaise (4-0).

« On connaissait la qualité de l'adversaire. On n'a pas été surpris », a expliqué Alain Pochat, le coach bayonnais joint hier soir par téléphone. « C'est de loin la plus belle équipe du National rencontrée cette année. Ils sont supérieurs à Épinal ou Rouen par exemple. »

L'Aviron Bayonnais n'avait peut-être pas fait de son voyage à Niort une priorité pour prendre des points, le maintien se jouera sur d'autres rencontres notamment à domicile, mais il n'était pas parti non plus la fleur au fusil : « On avait travaillé des trucs à l'entraînement, on a voulu mettre des choses en place sur le terrain pour essayer de les contrarier un peu, d'aller les chercher haut et gêner leurs premières relances », a indiqué Alain Pochat. Et ça a plutôt bien fonctionné au début. Jusqu'à l'ouverture du score en fait après la demi-heure de jeu. « C'est dommage car on a pu récupérer deux ou trois bons ballons et il y avait des coups à faire. Mais on leur a rendu trop de munitions », regrettait le coach basque.

Du coup, Niort qui mène à la maison et qui a déjà remporté sept matchs sur les huit disputés sur sa pelouse cette année, c'est quasiment mission impossible pour revenir : « Pourtant, on a mieux géré le second acte mais c'est au moment où on commençait à bien sortir la tête de l'eau qu'on prend un but en contre », pestait Alain, « avec un but qu'on avait déjà vu sur leurs vidéos précédemment. »

« On donne les deux derniers buts »

Mais alors que la supériorité technique niortaise avait semblé faire la différence quasi logiquement, les Bayonnais vont plier à deux nouvelles reprises en fin de rencontre.

« On aurait pu encore revenir dans la partie après le deuxième but mais j'ai senti un peu de résignation dans le groupe », a ajouté le technicien bayonnais, « et après, on a un score très lourd parce qu'on galvaude les cinq dernières minutes au cours desquelles on fait des fautes énormes. On leur donne les deux derniers buts ! » Un ou trois points pris dans les Deux-Sèvres auraient été du bonus pour l'Aviron Bayonnais. Revenir bredouilles, sans que cela soit réellement surprenant, oblige quasiment les partenaires de Michel Bidegain au sans-faute lors des deux prochaines réceptions (Besançon samedi et Orléans le 16 décembre, NDLR) avant la trêve de Noël. Un capitaine averti à Niort samedi soir et qui devrait être suspendu dans quinze jours pour le déplacement en Coupe de France. Une mauvaise nouvelle de plus au cours d'un week-end à oublier très vite.

Jakes Debounco - Sud Ouest (Lundi 28 Novembre 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires