Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 15:46

Les Bayonnais échouent

Les ciel et blanc se sont battus sans jamais trouver le cadre.

Ce premier match de l'histoire face à Reims, les Bayonnais l'abordaient sans complexe. Excepté un débordement de Fortes annihilé par Degoul (5e), les hommes d'Alain Tochat faisaient jeu égal avec leurs hôtes. Tennachio n'hésitait pas à tirer de 25m (19e), les champenois qui restaient sur 2 succès devant Rodez et Amiens se montraient timorés.

Gragnic expédiait le ballon nettement au-dessus du but de Duhour (23e). Servi par Fontaine, Gragnic tentait une nouvelle fois sa chance, sans plus de réussite (25e). Pennachio et Farid Boutadjine parvenaient à troubler la quiétude de la défense Marnaise qui concédait un énième coup franc. Souverbie enveloppait sa frappe trop molle pour inquiéter Frerrand (27e). Les ciel et blanc visiteurs étonnaient, Lalanne obligeait le portier stadiste à la 36e. Les dernières minutes étaient plus enlevées, N'Diyae puis Reignier à deux reprises dont une tête superbement boxée par Duhour réchauffaient quelque peu l'enthousiasme du nombreux public.

Énorme occasion manquée

Mais la plus grosse occasion de cette première mi-temps était Bayonnaise. Parti en contre, Giron se présentait seul à l'entrée de la surface et malheureusement, il ne trouvait pas le cadre (45e). L'énorme occasion manquée par Giron allait s'avérer déterminante sur le résultat final. D'autant qu'à la reprise Roland (51e) et Hilaire (53e) manquaient également d'efficacité dans leurs tirs aux buts. Les Rémois vraiment pas impressionnants hier soir allaient s'en tirer miraculeusement grâce au coaching de leur entraîneur qui lançait son meilleur réalisateur Gamboa. Déjà auteur de 4 buts, l'ancien attaquant de Compiègne (CFA) libérait tout un stade en convertissant un centre en retrait de Gragnic (84e). Un ultime sursaut de Laurent aurait pu valoir un partage de points largement mérité pour les Bayonnais mais le numéro 27 frappait aussi au-dessus de la transversale de Ferrand (86e).

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires