Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 10:41

Un rendez-vous corsé

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site 

Comment résister à la furia corse ? L'Aviron s'attaque à un roc ce soir chez le leader Bastia, invaincu à domicile !

Rouen, Alfortville et Rodez

Ce sont les trois seules équipes à avoir ramené un point de leur déplacement en Corse. Les Bastiais ont remporté leur huit autres matches disputés à Furiani. Invincibles les joueurs corses chez eux ? La statistique du nombre de buts encaissés est encore plus parlante. En onze rencontres, soit à peu près 2 000 minutes de jeu, seuls Abiven de Plabennec et Vaugeois sont parvenus à faire trembler les filets corses à l'extérieur !

L'Île de beauté imprenable ?

C'est dire l'ampleur de la tache qui attend les hommes d'Alain Pochat, une seule fois victorieux en onze déplacements cette année. Avec la meilleure attaque (41 buts inscrits) et la meilleure défense (12 buts encaissés), les hommes de Frédéric Hantz comptent treize longueurs d'avance sur le quatrième et à moins d'un véritable tsunami d'ici la fin du championnat, rejoindront la Ligue 2 qu'ils avaient quittée en mai dernier. Rien de bien surprenant tout de même pour le plus gros budget du championnat cette année. L'Aviron Bayonnais s'attaque donc à un véritable roc ce soir sur l'île de Beauté face à des joueurs qui n'ont plus perdu en championnat depuis le 18 septembre dernier (NDLR : Bastia a perdu dans cette période de quatre mois contre Auxerre en Coupe de la Ligue et Istres en Coupe de France). L'incertitude en sport est telle qu'il est toujours difficile de prévoir le résultat final d'une rencontre mais en terme de paris sportifs, si vous aviez une grosse côte à jouer, ce serait bien celle de l'Aviron victorieux à Bastia.

Suspense en bas de tableau

Bayonne fait certes encore parti de la zone de relégation mais l'écart avec Pacy (2 points) ou Gap (3 points) n'est pas encore rédhibitoire. Mais à l'image de la rencontre contre Strasbourg mercredi soir, il ne faut plus laisser passer la moindre occasion de prendre des points. Certes, on peut toujours parler de l'égalisation alsacienne entachée d'une position de hors-jeu, du simple avertissement pris par le gardien Gurtner pour avoir touché le ballon avec les mains en dehors de la surface (ce qui restera toujours une interprétation de l'arbitre) mais l'Aviron a eu l'occasion de tuer le match en première période. Le manque d'efficacité offensive a fait le reste et l'Aviron court toujours après les non-relégables. C'est toutefois l'incertitude dans cette seconde partie de classement où certaines formations sont en grosse difficulté comme Rodez qui ne gagne plus. Cette semaine, en bas de tableau, Gueugnon a mis fin à quatre mois de championnat sans la moindre victoire en s'imposant à Pacy où les joueurs n'ont plus été payés depuis des semaines, Alfortville n'a pas perdu en 2011 et Colmar s'est bien renforcé cet hiver. Le National n'a pas délivré toutes ses vérités. Loin de là.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 29 Janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires