Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 23:56

Se remettre dans le bain

Alain Pochat et son staff espèrent que la défaite à Pacy n'était qu'un accident de parcours. Une réaction est attendue demain soir.

A défaut de se mettre à l'abri la semaine dernière à Pacy, les Bayonnais ont malencontreusement relancé les Normands dans la course au maintien. Les Pacéens, victorieux de l'Aviron samedi dernier, ont en plus récupéré un point au classement que la DNCG lui avait enlevé plus tôt dans la saison. Du coup, la nouvelle lecture du classement permet de se rendre compte que mis à part Gueugnon et Alfortville à qui il sera très difficile de se sauver, de Colmar (26 points) au Paris FC (38 points), huit équipes vont tenter d'éviter les trois dernières places synonymes de descente en CFA.

Ça peut ressembler à Pacy

Certaines ont encore dix matches à disputer, d'autres seulement neuf, comme c'est le cas pour l'Aviron Bayonnais qui accueille demain soir les Parisiens d'Alfortville. Et si les Val-de-Marnais sont quasiment relégués, Alain Pochat se méfie de cette rencontre à plus d'un titre : « Même si çà paraît compliqué pour eux avec le retard qu'ils ont, ils vont venir jouer quasiment sans pression. Ils vont jouer leur va-tout et certains joueurs sur le terrain vont vouloir se montrer individuellement. Ça va un peu ressembler au match de Pacy où les attaquants jouent le coup à fond offensivement quitte à déséquilibrer l'équipe. C'est à double tranchant. » Et la rencontre de la semaine dernière à Pacy ne s'est justement pas bien conclue pour les Bayonnais qui avaient pourtant ouvert le score très rapidement. « J'ai fait sentir aux garçons que j'avais eu du mal à avaler la pilule » explique le coach bayonnais, « et les premiers jours de la semaine, on n'avait pas trop le cœur à plaisanter. Je pense que les joueurs ont pris conscience qu'il fallait rester sérieux jusqu'au bout, qu'aucun point ne nous serait donné facilement même en menant au score. »

20 joueurs pour 16 places

Pour le coup, cette semaine, plusieurs aspects de l'animation offensive ont été plus particulièrement travaillés et à 48 heures du match contre Alfortville, le staff bayonnais n'avait pas encore décidé des seize noms à coucher sur la feuille de match : « On sait juste qu'Anthony Soubervie sera suspendu et on est encore en pleine réflexion sur l'apport de certains joueurs pour la rencontre » indiquait Alain Pochat, joint jeudi dans l'après-midi. « Il y a une bonne vingtaine de joueurs susceptibles de faire parti du groupe. » Toujours est-il que les Bayonnais ont un excellent coup à jouer ce week-end. Au-dessus de la ligne de flottaison (avec cinq points d'avance sur Plabennec et sept sur Pacy qui compte un match en moins), l'Aviron doit pouvoir accentuer son avance sur des Bretons qui n'ont plus gagné un match en deux mois et qui se déplacent à Niort et sur des Eurois qui, eux, se déplacent à Strasbourg, lancé comme un frelon depuis le début de l'année 2011. Mais il faudra d'abord prendre les trois points !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Vendredi 1er Avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires