Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:36

Ritchie Makuma : « C'est énervant »

 

Trois jours après le nouveau nul à domicile contre Rouen (1-1), Beauvais rejoue à Bayonne pour tenter de renouer avec la victoire. Elle est même attendue avec impatience selon son capitaine.

Ritchie Makuma, avez-vous eu le temps de digérer le nul concédé dans le temps additionnel vendredi contre Rouen (1-1) ?
Pour ma part, c'est oublié et je pense que c'est également le cas du reste du groupe. De toute façon, ça ne sert rien de ressasser. Et puis, il y a déjà un autre match qui arrive. Il faut penser à celui-ci, pas au précédent. On n'a pas le temps de tergiverser. C'est plutôt une bonne chose de pouvoir enchaîner les matches.

Cela fait trois rencontres que Beauvais n'a pas gagné. Quel sentiment prédomine ?
À la fois la déception et la frustration. Car, à chaque fois, on n'est pas passé loin. Surtout contre Amiens et Rouen. On est des compétiteurs ; ce que l'on aime c'est gagner. Et là, c'est énervant de ne plus y arriver. On a l'impression que notre dernière victoire remonte à loin (ndlr : le 10 septembre à Orléans, 3-2).

Comment le groupe vit ces premières difficultés ?
Ce n'est pas une période si difficile, il n'y a tout de même pas de quoi s'alarmer. On n'a perdu qu'une seule fois depuis le début du championnat et on n'est pas loin des premières places. Le plus ennuyeux, c'est de ne pas encore avoir réussi à gagner chez nous. Heureusement, on voyage bien. Là encore, on est dans l'obligation d'aller faire un résultat à Bayonne.

Ce que vous n'avez pas réussi à faire lors de votre dernière sortie à Rodez (2-1)...
Parce que l'on n'avait pas mis tous les ingrédients nécessaires. Ça doit nous servir de leçon pour ce match à Bayonne. L'adversaire est d'ailleurs à peu près comparable, il est mal classé et a vraiment besoin de prendre des points. On ne devra pas le prendre de haut pour éviter de tomber dans le même piège qu'à Rodez. Dans ce championnat, il n'y aura visiblement que des matches compliqués. Quand on regarde les résultats et le classement, on s'aperçoit que les équipes ne sont pas loin l'une de l'autre.

En tant que capitaine, dans cette situation, devez-vous rameuter davantage le groupe ?
Pas du tout, parce que tout le monde sait ce qu'il doit faire. Mais, encore une fois, nous ne sommes pas dans la difficulté. Il faut juste réussir à régler ces petits détails qui finissent par embêter tout le monde.

Vincent Desmarets - Le Courrier Picard (Mardi 28 Septembre) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires