Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 23:23

Trois points sinon rien

 Marc Estrade (à droite) jouera ce soir son dernier match officiel. PHOTO Jean-Daniel Chopin  

L'Aviron ne peut pas se permettre le luxe de calculer ce soir contre Cannes. Les trois points sont obligatoires pour Marc Estrade et ses co-équipiers !

Depuis la défaite à Strasbourg vendredi dernier, l'Aviron Bayonnais connaît son sort. Pour se maintenir, il faut non seulement l'emporter absolument contre Cannes et espérer, dans le même temps que Gap chutera à Créteil. « On n'a pas de questions à se poser. Ce match, on doit déjà le gagner. Si on ne le fait pas, c'est mort » explique Marc Estrade qui vivra ce soir un match particulier puisque ce sera son dernier officiellement.

De la DHR au National

Un match particulier pour ce défenseur Basque qui avait été repéré aux Eglantins d'Hendaye il y a un peu plus de dix ans : « On sait que Cannes ne lâchera rien, à l'image de leur dernière rencontre (NDLR : menés de deux buts contre Rouen, les joueurs Azuréens se sont finalement imposés 3-2). Mais si on peut finir par une victoire et que derrière, on a une bonne nouvelle de Créteil, ce sera encore mieux pour moi. »

Ce défenseur dans l'âme a tout connu à Bayonne, de la DHR au National, en passant par les épopées en Coupe de France (notamment celle de 2004) et il n'en garde que des bons souvenirs : « Bon, on est quand même descendu la première année de DH en DHR mais après, quand on est remonté, tout est allé vite. À l'époque, on avait aussi un effectif qui ne bougeait pas beaucoup chaque année. Là, en National, chaque saison, on sait qu'on va devoir lutter pour se maintenir. » Cette année, il faudra même se battre jusqu'à la dernière seconde de jeu et encore, ça pourrait ne pas suffire : « On peut regretter le premier but qu'on encaisse la semaine dernière à Strasbourg » indique Marc, « mais ce n'est pas là-bas qu'on s'est mis dans cette position. On a surtout loupé deux matchs contre Pacy, qu'on pouvait mettre à onze longueurs et Alfortville qui nous coûtent une fin de saison plus tranquille. »

Une place à garder

Du coup, il faudra peut-être s'en remettre au bon Dieu pour s'en sortir : « On veut déjà s'imposer pour conserver au pire cette place de premier relégable » ajoute Marc Estrade, « on a vu que des clubs étaient en situation financière critique et que nous pouvions encore récupérer trois points du match aller contre Strasbourg. » Et celui qui va arrêter sa carrière sportive dans quelques heures insiste sur les petits détails de la rencontre : « On doit uniquement se concentrer sur notre match, sur les coups de pieds arrêtés car on a encaissé trop de buts cette année sur ces phases-là, et surtout, il faudra sortir du terrain sans avoir aucun regret. » Si les effectifs bougent d'année en année, Marc Estrade lui, n'aura connu que deux clubs (Hendaye et l'Aviron). Présents sous les couleurs Txuri Urdin depuis 1999, il ne sera plus là l'an prochain. Finir en beauté avec le maintien en National serait un beau cadeau d'adieu !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Vendredi 27 Mai)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires