Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 21:25

Un vrai test pour l’Aviron

La venue de Créteil ce soir peut permettre à l'Aviron de franchir un cap. Mais la tâche sera rude face à un candidat à la Ligue 2.

Sans dénaturer les équipes déjà venues disputer leurs rencontres de championnat cette année à Deschamps (Fréjus, Cannes, Louhans, Plabennec et Pacy), l'arrivée des Cristoliens marque le premier grand choc pour les joueurs Bayonnais. Certes, Cannes possède des moyens financiers plus élevés que ceux du club Francilien, Fréjus occupe une très bonne cinquième place après douze journées, mais Créteil est un candidat déclaré à la Ligue 2 et son excellent début de saison atteste du sérieux des troupes de Laurent Fournier.

Une équipe bien homogène

Créteil est sur le podium depuis la 5e journée et mise à part une lourde défaite à Luzenac au mois d'août (4-1), les Cristoliens sont assez intraitables, notamment dans le domaine offensif : « Ils ont peut-être perdu leur buteur pour deux semaines mais ils ont d'autres arguments à faire valoir. Ils viennent de battre Amiens avec quelques absents. Çà prouve qu'ils possèdent une équipe très homogène, bien disciplinée et bien en place » explique l'entraîneur bayonnais Alain Pochat. Mathieu Duhamel, le meilleur buteur du National (10 buts cette année) sera effectivement absent mais les joueurs Franciliens peuvent s'en passer, du moins provisoirement. L'Aviron reste, de son côté, sur une rencontre frustrante à Hyères. Les joueurs basques ont eu les opportunités pour prendre les 3 points mais ont manqué de réalisme offensif. Un manque qu'il faudra combler pour venir à bout de l'adversaire parisien ce soir. « On sait que le match de ce soir sera totalement différent de celui de vendredi.»

Ne pas encaisser le premier but

Maintenant, on se doit de pouvoir concrétiser nos points forts et essayer de mener au score. La gestion de la rencontre est totalement différente quand on mène » lance le coach Bayonnais. Et cette année, « malgré des contenus très intéressants à chaque sortie », on se rend compte qu'à chaque fois que l'Aviron a ouvert le score, il s'est imposé (NDLR : à trois reprises). D'où l'importance de ce premier but. A contrario, après avoir concédé l'ouverture sept fois, les joueurs Basques sont parvenus à arracher un point à trois reprises. Avec cinq points pris sur les trois dernières rencontres, dont deux à l'extérieur, l'Aviron reste sur une bonne série positive. Créteil, de son côté, a commencé à creuser un petit écart avec la quatrième place et va vouloir confirmer sa position actuelle.

Le groupe bayonnais ne devrait pas connaître de gros bouleversements pour la réception Cristolienne ce soir. Sébastien Pennacchio, qui revenait de blessure, a été laissé au repos vendredi à Hyères et sera vraisemblablement aligné contre Créteil. Il aura en charge de faire le lien après la récupération du ballon et d'alimenter l'attaque Basque.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Mardi 13 Octobre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires