Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 17:57

Bayonne – Guingamp vu par Jocelyn Gourvennec

Photo F.F.F.

 

A la veille du premier déplacement de la saison de son équipe, l'entraîneur guingampais Jocelyn Gourvennec évoque la rencontre qui attend sa formation samedi à 19h00 au Stade Didier Deschamps face à l'Aviron Bayonnais FC.

 

Coach, comment perçois-tu cette équipe de Bayonne ?

C'est une équipe qui va enchaîner sa troisième saison consécutive en National avec des joueurs qui connaissent bien le niveau. Ils ont des joueurs « club » qui ont fait toute leur carrière là-bas comme Lalanne, Degoul, Estrade, Bidegain... C'est un club qui a réussi à s'installer dans le National en faisant un bon amalgame entre les joueurs de là-bas et les joueurs qui viennent de l'extérieur. Après, ils ont très mal démarré à Cannes en étant réduits à dix en fin de première mi-temps. Ils vont vouloir se racheter. Nous, c'est un premier match à l'extérieur en championnat. On a bien bossé cette semaine. Les gars sont plutôt en confiance maintenant on sait qu'il va falloir batailler.


Peux-tu t'appuyer sur la victoire obtenue à Grenoble en Coupe de la Ligue pour aborder ce premier match de National à l'extérieur où ces deux matches sont-ils trop différents ?

Ça sera sans doute un peu différent car l'opposition n'est pas la même. Grenoble était une équipe qui descendait de Ligue 1. Là, on verra les options de Bayonne mais on ne va pas aller là-bas la fleur au fusil bien évidemment. Il faudra encore être patient et solide défensivement.


Pour ce match tu vas devoir faire des choix, plusieurs joueurs revenant de blessure.

L'effectif est de qualité dans le nombre et dans le potentiel. Après les coaches font des choix. C'est vrai que c'est parfois difficile de faire certains choix parce que les joueurs sont très investis à l'entraînement et bossent vraiment très bien mais les règlements nous imposent seize joueurs sur la feuille de match malheureusement. Après, il faut que les joueurs qui jouent moins ou qui ne sont pas dans le groupe en ce début de saison s'accrochent car le championnat va être très long. Le plus important c'est que tout le monde soit dans l'esprit. Après, à chacun de trouver sa place à l'intérieur du collectif.

Sur quoi as-tu mis l'accent cette semaine à l'entraînement après la victoire décrochée face à Rouen ?

Quand on gagne on s'offre un peu de sérénité mais d'un autre côté il ne faut pas non plus s'endormir. Il faut qu'on progresse dans un peu tous les domaines. Après, j'ai bien aimé notre fin de match où on l'a joué un peu au métier et où on su gérer nos possessions de balle. Mais il faut encore qu'on progresse sur le plan défensif et offensif et sur le plan des automatismes aussi. La base est bonne car l'état d'esprit est là et ça c'est déjà un premier gros point positif.

Partager cet article

Repost0

commentaires