Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 16:21

"Si on perd ce soir, ce sera compliqué"

Le joker Steven Giron a inscrit deux buts cette saison. 

Steven Giron entame sa dixième année à Bayonne. Il sait que la rencontre de ce samedi soir face à Martigues est à quitte ou double.

L'Aviron Bayonnais est revenu bredouille de son déplacement dans le Gard la semaine dernière (1-0). Une défaite conjuguée avec l'exclusion rapide de Manu Degoul et la blessure de Steve Pinau dix minutes avant la pause. Le discours d'avant-match et le dispositif tactique mis en place n'ont plus cours mais pourtant les joueurs Bayonnais se sont procuré des occasions d'ouvrir le score avant leurs adversaires : « On a manqué de réalisme offensif sur certaines phases. On a perdu pas mal de points comme ça cette année » explique Steven Giron, le joker de poche du club basque.

Le milieu offensif bayonnais, originaire de Laneuveville en Meurthe-et-Moselle, est arrivé à l'Aviron il y a dix ans maintenant, après avoir débuté dans sa ville d'origine et avoir passé cinq ans à l'ASNL. « Je suis arrivé ici à 14 ans et j'ai effectué toute ma formation à Bayonne avant d'intégrer le groupe senior en CFA à la fin de la saison 2008 » ajoute Steven qui est passé sous les mains expertes d'Éric Olhats, Philippe Oyhamberry, Laurent Strzelczak et Alain Pochat. Le milieu offensif de formation fait un peu partie des meubles à l'Aviron, « je suis le dernier de ma génération à encore évoluer au club, puisque Dos (Anthony Dos Santos, NDLR) est parti aux Genêts l'an dernier. »Steven n'est pas à proprement parler un finisseur : « Le but, ce n'est pas mon point fort » avoue-t-il, « mais cette année, j'en suis quand même à 2 buts de marqués, c'est un record pour moi » sourit-il. Alors, certes, ce n'est pas un grand buteur au sens large du terme mais ses réalisations ne sont jamais trop anodines comme celle de mai 2009 lors de la clôture du championnat à Deschamps contre Beauvais (1-0). Un but synonyme de maintien pour l'Aviron. Cette année, Steven a aussi inscrit un but contre Ajaccio (1-0) qui restait sur une impressionnante série de succès.

S'imposer comme titulaire

Et ses apparitions sur le terrain ne passent pas inaperçues : « Je sais très bien qu'on utilise ma percussion, ma vitesse, mes dribbles en cours de matchs lorsque les défenses sont un peu plus étirées mais il faut aussi que j'arrive à m'imposer comme titulaire » indique Steven. Pour lui, il est plus difficile d'entrer en cours de match que de débuter. Mais quoi qu'il en soit, le championnat du National est un combat tous les week-ends : « Il n'est pas forcément plus dur qu'il y a deux ans ou trois mais comme les années précédentes, on est parti avec un handicap en début de saison » explique-t-il. « Et là, depuis la trêve, on est mieux, on a trouvé nos marques dans le jeu. Mais il ne faut plus perdre de temps. Il reste dix matchs et aucune équipe dans ce championnat, n'a la certitude de pouvoir battre une autre. »

Mais les concurrents directs au maintien marquent eux aussi des points : « Contre Martigues, si on perd, ce sera compliqué. Mais on donnera toujours le meilleur de nous-mêmes pour s'en sortir » conclut le jeune joueur.

Pour la réception de Martigues ce soir, Manu Degoul sera suspendu et certainement remplacé poste pour poste par Michel Bidegain dans l'axe défensif. Pour le reste, Alain Pochat dispose de l'ensemble de ses forces vives pour battre les Provençaux.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 31 Mars)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires