Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 08:20

« C'est un club qui me ressemble »

 

Jonathan Famery est le dernier joueur à avoir rejoint les bords de la Nive.

L'Aviron Bayonnais a enfin obtenu son premier succès la semaine dernière au Red Star (2-1). Une victoire qui fait du bien autant sur le plan comptable que psychologiquement. « On avait déjà fait un bon match contre Rouen qui ne joue pas dans la même catégorie que nous » indique Jonathan Famery, le petit dernier à avoir posé ses valises sur la Côte Basque il y a tout juste un mois.

« Là, on gagne logiquement au Red Star. Il faut un peu de temps pour que tous les joueurs apprennent à se connaître mieux, sachent comment tout le monde fonctionne. Ça va marcher, je ne suis pas inquiet sur ce plan-là. »

Les classes au PSG

Né à Lyon il y a 23 ans, ce jeune milieu de terrain qui a fait ses classes très tôt au PSG en passant par les centres de pré-formation et de formation, a débuté également très jeune en National à Louhans-Cuiseaux.

« J'ai débarqué là-bas en 18 ans Nationaux et la deuxième année, je jouais avec l'équipe première. Ensuite, Rudy Garcia, le coach de Dijon qui évoluait en L2 à l'époque, me fait venir pour signer mon premier contrat professionnel. » Mais ça ne se passe pas trop comme prévu en Bourgogne où Jonathan ne va jouer qu'une quinzaine de matchs en championnat et quelques autres en coupes. « Rudy Garcia a quitté le club pour Le Mans et je n'ai pas eu la confiance du nouveau coach » explique le néo-Bayonnais. « J'y suis resté deux ans mais après, il est difficile de rebondir et de trouver un autre club après avoir signé un contrat pro. »

Jonathan va rentrer sur Paris, joué en CFA à Sannois avant de rebondir à Gueugnon l'an dernier où la saison s'est terminée en eau-de-boudin pour le club et les joueurs. « On a fini de jouer fin avril. De mon côté, j'ai continué de m'entraîner avec Créteil et cet été, j'ai suivi une préparation physique pour rester en forme. »

Deux objectifs

Avec ce préparateur qu'il surnomme « Pat », « plusieurs nombreux autres joueurs à la recherche de clubs se préparent avec lui », le milieu Bayonnais va d'ailleurs croisé la route de Gauthier Diafutua qu'il retrouve à l'Aviron : « J'ai finalement opté pour Bayonne car j'ai trouvé ici une ambiance identique à celle de Louhans et Gueugnon et ça me ressemble. Les joueurs du club sont soudés, on tend tous vers le même objectif, et on se bat avec nos valeurs. »

Nîmes ne lui fait pas peur, pas plus que les autres équipes : « C'est sur que les Nîmois veulent vite remonter en L2 et que sur le papier, ils sont plus expérimentés que nous mais on a vu que dans ce championnat, tout est possible » admet le joueur Bayonnais.

« Il faut que l'on soit déterminé, qu'on se donne à fond sur le terrain. Je pense qu'on a les moyens de faire encore mieux. »

Jonathan Famery s'est fixé deux objectifs. Le premier cette année, il compte bien réaliser une meilleure saison en chiffres (2 buts, 9 passes décisives) que celle de l'an dernier : « Je dois créer du danger, effacer les adversaires, provoquer, être efficace et apporter ce plus à l'équipe. » Le second est plus secret. Il compte bien l'atteindre à 25 ans. S'il y arrive, l'Aviron Bayonnais ne devrait pas être trop loin du maintien.

Jakes Debounco - Sud Ouest (Samedi 8 Octobre 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires