Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:21

Une victoire avant la trêve

L'Aviron débute ce soir à 20h00, la phase des matches retour.

Rouen avait largement battu les Bayonnais lors de la 2e journée de championnat (4-0). L'avis d'Alain Pochat avant la rencontre : « Je suis très méfiant car c'est une équipe très efficace offensivement et qui se projette très vite vers l'avant. On avait été puni au match aller, une leçon de réalisme. Il ne faudra surtout pas reproduire les mêmes erreurs. On n'aura pas joué depuis quinze jours mardi soir. Il faudra être concerné très vite et garder le même état d'esprit et la même rigueur que lors des deux derniers matches. »

Début de saison compliqué

Il aura fallu attendre la 5e journée et la réception de Louhans pour que l'Aviron réussisse à s'imposer en National. Mais au cours de cette phase aller, l'Aviron Bayonnais a totalisé 18 points, soit un de moins que l'an dernier à pareille époque (après 18 matches). « On a payé très cher nos petites erreurs de cette première partie de saison » explique le coach bayonnais. « On prend déjà trop de buts sur phases arrêtées et ça nous coûte beaucoup de points. Ensuite, on loupe deux penalties qui auraient certainement dû changer la phase des deux rencontres contre Rodez et à Cassis. Mais dans l'ensemble, sans les trois fessées qu'on a pris à l'extérieur, il me semble que beaucoup de rencontres ont été très serrées. »

La lutte pour le maintien

« On sait qu'on va lutter pour le maintien. La deuxième année du National est toujours plus difficile. C'est dans ce sens-là que le recrutement avait été axé » indique le coach bayonnais. « Mais hormis Fréjus, beaucoup d'autres équipes galèrent aussi pour avancer. Il faudra mettre l'accent sur l'état d'esprit qui est un peu la marque de fabrique du club. Nous avons aussi un groupe qui allie la jeunesse avec quelques joueurs expérimentés. Il faut avoir une ligne de conduite, une cohérence dans les schémas tactiques quoiqu'il puisse se passer au niveau de l'effectif », ajoute Alain. Les Bayonnais n'ont pas été épargnés par les blessures cette année. Difficile de trouver un onze idéal dans ces conditions.

Des carences offensives ?

Si on se réfère aux statistiques de l'an dernier après 18 journées, l'Aviron a inscrit deux buts de plus (12 contre 10). Mais défensivement, les trois claques prises à Rouen, Gueugnon et Évian pèsent lourd dans le domaine défensif (16 buts encaissés contre 25 cette année). L'Aviron n'a pas encore trouvé la perle rare devant les buts adverses : « Farid avait été enrôlé à ce titre. Mais sa préparation a été difficile avec une blessure. Ensuite, il y a ses deux penalties loupés. Il cogite un peu forcément. »

L'avenir

Après le couac de la Coupe de France et la défaite à domicile contre Rodez, l'Aviron a su réagir face à Amiens et Troyes. « On sait et on a vu que les garçons sont capables de faire bien comme nos victoires à Amiens et Luzenac. On a dominé des équipes sans prendre forcément les points qu'on aurait dus. » Le 9e, Amiens, ne pointe qu'à six longueurs. Avec la victoire à trois points, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 22 Décembre)
--------------------------------------------------------

Le match

Ce soir 20h00 - Stade Didier Deschamps

Bayonne (17e, 18 pts) - Rouen (14e, 21 points)

Arbitre : M. Hung

Partager cet article

Repost0

commentaires