Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 09:10

Rouen ne se cache pas

 

Le club normand est à coup sûr l'une des équipes à battre cette saison.Sa réception, ce soir à Deschamps, est un sacré test pour les joueurs bayonnais.

Avec deux points pris par l'Aviron Bayonnais (contre Colmar et au Poiré-sur-Vie) sur ce début de saison en huit matches, on ne peut pas dire que la réception ce soir de Rouen, actuellement sur le podium, soit une bonne nouvelle pour les coéquipiers de Michel Bidegain. Les Rouennais ont annoncé la couleur en début d'année avec l'objectif de la Ligue 2 en point de mire. Le budget du club normand, plus de huit fois supérieur à celui de l'Aviron, sera-t-il un gage de réussite ? C'est en tout cas bien parti malgré le petit point pris sur les deux dernières rencontres disputées à Épinal et contre Niort et qui a sacrément freiné les ardeurs du groupe coaché par Éric Garcin.

L'Aviron connaît ses maux

L'Aviron Bayonnais, de son côté, vient d'enchaîner deux nouvelles défaites contre des gros outsiders à la montée en L2 (Vannes et Fréjus) : « Contre Vannes, on avait eu l'impression de vagues incessantes qui s'abattaient sur nous mais en regardant de nouveau le match à la vidéo, on s'est rendu compte que ce n'était pas tout à fait le cas », indique Manu Bafcop, le coach adjoint d'Alain Pochat. « On a surtout défendu trop bas et nos distances d'intervention sur les joueurs étaient trop lointaines », insiste-t-il.

Si on ajoute les deux facteurs et l'actuel manque de poids dans la zone de finition à l'opposé, les maux de l'Aviron sont bien ciblés pour ce début de saison. « Pour autant, et alors que les résultats sur le plan comptable ne peuvent pas nous satisfaire, on peut tirer un coup de chapeau aux joueurs », jure Manu Bafcop. « Il n'y a pas de résignation chez eux. Ils continuent de bosser sérieusement et savent qu'on s'en sortira par le travail, la solidarité. » Les valeurs du club en quelque sorte sur les précédentes années et qui ont permis à l'Aviron de se sortir de périlleuses situations : « On a appris ces dernières saisons que le championnat était très long et qu'une série de trois-quatre matches positifs te faisaient rebondir très vite », explique Manu Bafcop.

Pas de match facile

Mais si c'est bien de le dire, il faut aussi pouvoir concrétiser sur le terrain et contre les grosses cylindrées, ce n'est pas l'idéal : « On enchaîne avec des équipes très bien armées pour pouvoir jouer l'accession en L2 mais maintenant, y a-t-il des matches plus faciles que d'autres ? Toutes les équipes se battent pour grapiller des points quelle que soit leur situation », ajoute Manu.

Ce soir, contre des Rouennais en mal de points, il faudra sortir le bleu de chauffe : « Nous savons que nous avons du retard mais on est en train de trouver un effectif complet et équilibré. » Le FCR avait obtenu un point l'an dernier à Deschamps (3-3), zéro il y a deux ans (4-2) mais s'était imposé lors de sa première venue sur la Côte basque en 2005 (1-0). Un groupe de vingt joueurs était convoqué hier pour un dernier entraînement. Teddy Audinet, exclu mardi à Fréjus, est suspendu. Des doutes subsistaient encore hier sur les participations de Michel Bidegain et Loïc Matutu blessés mardi soir également.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 24 Septembre 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires