Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 17:27

Le challenge de Diafutua

 Gauthier Diafutua, ici sous le maillot de Tubize, en Belgique. DR  

Gauthier Diafutua, ici sous le maillot de Tubize, en Belgique

L'Aviron, qui n'a toujours pas gagné, compte sur ses recrues ce soir (20h00) dont Gauthier Diafutua, qui veut être l'un des artisans du maintien.

Il fait partie des recrues de l'Aviron Bayonnais cette saison, et a disputé les six premiers matchs, cinq comme titulaire, un comme remplaçant. Pour l'instant, il n'a inscrit qu'un seul but. Et comme il le dit lui-même : « un seul but en six matchs pour un attaquant, ce n'est pas satisfaisant, surtout que les résultats de l'équipe n'ont également pas été satisfaisants ». Gauthier Diafutua, natif de la région parisienne, vient de poser ses valises à Bayonne. Il assume son début de saison en demi-teinte. Et il se remémore aussi ce satané penalty raté contre Beauvais, lors de la première journée. « Qui lui a peut-être fait perdre un peu confiance » avoue son entraîneur Alain Pochat.

Le garçon a quand même trouvé le chemin des filets pour le premier point des siens face à Colmar (2-2), avant de baisser en régime. Lui ne se cherche pas d'excuses, son coach Alain Pochat souligne les avatars qui ont compliqué son début de saison : « il a vraiment montré des choses intéressantes lors des matchs amicaux. C'est un vrai point d'ancrage, qui cale bien le ballon. Mais il a ensuite fait le Ramadan, et à sa décharge, je pense qu'il accuse le contre coup physique en ce moment. Mais il va revenir, on va lui laisser le temps ». Celui que son entraîneur décrit comme « un bon gars, un bosseur », a déjà du haut de ses 25 ans un parcours bien rempli. Parti à 17 ans en Angleterre pour jouer à Watford (équivalent de la D2 française), il a ensuite été prêté en National à Cherbourg.

Quatre ans en Belgique

« Je suis parti du centre de formation de Bretigny sur Orge vers l'Angleterre souligne Gauthier Diafutua. J'avais été approché par un recruteur anglais. J'y suis resté presque deux ans et demi, j'ai fait 16 feuilles de matches. Puis, à 20 ans, j'avais besoin de temps de jeu, j'ai été prêté à Cherbourg où j'ai passé une bonne saison en National. En Angleterre, j'étais le 6e attaquant, derrière des gars qui venaient de Manchester ou d'Arsenal ».

Puis, c'est le départ vers la Belgique, où il joue dans trois clubs en quatre ans. Avec sa meilleure saison à Dender, D2 belge, où il inscrit 7 buts. Sa dernière année jouée de l'autre côté des Ardennes se passe moins bien. Alors en D1 avec Tubize, le club est rétrogradé, les joueurs laissés pour compte au dernier moment. « J'ai connu une saison au chômage l'an dernier. Alors quand le coach de Bayonne m'a appelé, c'était pour jouer en CFA, avec l'éventualité de rester en National, j'ai dit ok. ». Une opportunité pour le joueur, et pour le club, obligé de recruter malin.

« Un club familial »

Dans cette équipe bayonnaise qui se construit encore au fur et à mesure des arrivées, il trouve ses marques. « A Bayonne, ça a été très très facile de s'intégrer, c'est un club assez familial » souligne t-il. Quand on se glisse dans la peau du méchant fossoyeur pour lui demander s'il n'a pas peur d'une relégation plus que probable, il réfute d'un trait : « le maintien, bien sûr que c'est jouable pour Bayonne. On a le groupe pour ça ». Pour lui, l'aventure bayonnaise est un challenge à relever pour enfin décoller. Dix buts, Gauthier cette saison ? « Ce serait un bon chiffre » dit-il. « Il en est capable. On l'a vu l'an dernier, avec des garçons comme Serge Simon qui venait du CFA et qui nous a inscrits 12 buts » rétorque Alain Pochat. Dans le turnover instauré en attaque par le coach, Gauthier Diafutua pourrait prendre place sur le banc ce soir. Mais il aura certainement quelques minutes devant lui pour ouvrir en grand les vannes et permettre à l'Aviron de glaner ce succès qui lui manque tant.

Eric Becquet - Sud-Ouest (Vendredi 16 Septembre)

---------------------------------

Basques contre Bretons : les statistiques

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires