Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 16:21

L’Aviron voyage bien

L'Aviron est solide hors de ses bases mais va affronter une formation qui abat l'une de ses dernières cartes pour revenir sur le podium.
Une seule équipe sur onze a réussi, depuis le début de la saison, l'opération d'aller prendre trois points en Picardie sur le stade Pierre Brisson. Ce n'est ni plus ni moins que le leader du National, Évian (4-1 début septembre 2009). C'est dire l'étendue de la tâche qui attend les joueurs d'Alain Pochat ce soir à Beauvais.

Beauvais n'a pas le choix

Avec douze points de retard sur Troyes, en position d'accéder en Ligue 2, mais aussi deux matches en retard par rapport aux joueurs de l'Aube, les Picards abattent ce soir certainement l'une de leurs dernières chances de se rapprocher du podium. Une situation qui pourrait bénéficier aux Bayonnais, plutôt à l'aise hors de leurs bases cette saison avec déjà cinq victoires au compteur : « Beauvais compte beaucoup sur ses deux matches en retard pour revenir dans la course. On s'attend quand même à un match difficile car c'est une formation avec un fort potentiel offensif. Ils ont des joueurs confirmés pour jouer les premiers rôles en National cette année », indique l'entraîneur bayonnais. Mais l'Aviron a, depuis quelques semaines, montré à l'image de la rencontre contre Reims la semaine dernière, que son niveau se rapprochait de la première moitié du classement : « On sort évidemment frustré d'une telle rencontre », indique Alain Pochat. « On a été naïf sur certains points en fin de match et on a payé cash. Le score est trop lourd pour les joueurs. Mais il faut vite effacer cela et passer à autre chose en évitant de retomber dans certains travers. »

Un groupe au complet

Mis à part Jordan Chort (touché à la cheville), Vincent Escude (cuisse) et Ximun Duhour (genou), tout le monde est sur le pont : « Tous les gars sont mobilisés, il y a une vingtaine de garçons susceptibles d'intégrer le groupe chaque semaine. Ça crée une saine émulation même s'il peut y avoir quelques tensions de temps en temps », ajoute le coach basque. Depuis quelque temps, le onze de départ de l'Aviron n'est quasiment pas touché et certains joueurs ont, de fait, plus de temps de jeu que certains autres. Mais les résultats sont là. « La dynamique est telle qu'il est difficile de bouger l'ordre établi mais les titulaires actuels ne doivent pas non plus s'endormir car il y en a qui poussent derrière. » En attendant, les Bayonnais, partis hier en début d'après-midi en direction du nord de la capitale, vont essayer de grappiller ce qu'il y a à prendre à Beauvais : « On a trouvé un certain rythme nous aussi dans cette deuxième moitié de championnat. Et c'est collectivement que l'on pourra continuer à progresser. Tout le monde doit être au diapason », conclut Alain Pochat. Jérôme Lalanne et Marc Estrade ont été laissés à la disposition de l'équipe B pour avoir du temps de jeu. Alexandre Salep et Steven Giron intègrent le groupe du National.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Samedi 6 Mars)
-----------------------------------------------------------
 

Vu de l’extérieur

Vincent Desmaretz - Le Courrier Picard (Samedi 6 Mars)

Pour repartir de l'avant

Une semaine après le derby perdu à Amiens (2-1), Beauvais compte bien se remettre à gagner devant Bayonne. Malgré une équipe remaniée par de nombreuses absences. À l'issue de l'entraînement d'hier matin, Alexandre Clément n'avait pas vraiment l'embarras du choix au moment de composer son groupe de seize joueurs retenus pour affronter Bayonne ce soir. Car l'entraîneur-manager beauvaisien est confronté à une cascade d'absences au sein d'un effectif pourtant large et homogène.

Aux blessés de plus (Sané, Dié, Citony, Camara) ou moins (Barralon, N'Guema, Gouget) longue date sont venues s'ajouter deux autres indisponibilités. Celle du milieu de terrain Anthony Sichi, toujours gêné par une douleur au genou au point qu'une opération commencerait à être envisagée, et celle du défenseur Boris Ponge, victime d'une gastro dans la nuit de jeudi à vendredi. Parallèlement à ces différents pépins physiques, les défenseurs Meirsman, expulsé mercredi en CFA2 avec la "b", Makuma et Rollet, pour accumulation d'avertissements, sont suspendus. Au total, cela fait douze joueurs absents. [FINPARA]Bref, plus encore que d'habitude et cette fois pas seulement en raison d'un turnover, c'est une équipe beauvaisienne new-look, dans laquelle est même réintégré Priet (voir ci-dessous), qui sera alignée devant les Bayonnais. Mais les mots d'ordre de Clément ne changent pas.
Gagner avant Créteil

« Il faudra mettre les bons ingrédients : le don de soi, l'agressivité dans le bon sens du terme, l'efficacité... J'ai hâte de voir ce que les joueurs vont proposer. Surtout face à une équipe de Bayonne dans une bonne dynamique. Car elle avait gagné quatre fois de suite avant de perdre devant Reims (0-3), face à qui elle a d'ailleurs rivalisé dans le jeu, encaissant les trois buts dans le dernier quart d'heure sur des coups de pied arrêtés. »

Les Beauvaisiens, eux, restent sur leur frustrante défaite du derby à Amiens (2-1), qui a coupé leur élan au classement, tandis que le trio de tête continue son train d'enfer. « Mais tout est encore possible », affirme le milieu défensif Abdoulaye Keita lequel, à l'inverse, revient dans le groupe, rétabli d'une blessure au genou et probablement titulaire (et capitaine) ce soir. « Les équipes de devant vont bien finir par faire des faux-pas, il faudra être capable d'en profiter », ajoute-t-il. D'autant que se profile la venue mercredi de Créteil, l'actuel quatrième, pour un match en retard qui vaudra cher. À condition déjà de gagner celui de ce soir...

Attendue « avec impatience », par Clément, cette nouvelle semaine à trois rencontres (il y aura un déplacement à Fréjus samedi prochain) en dira aussi plus sur le réel état physique des troupes beauvaisiennes, apparues fatiguées à Amiens, au point d'avoir bénéficié de deux jours de repos suite à cette rencontre. Suffisant pour repartir de l'avant ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires