Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 10:07

L'Aviron peut-il le faire ?

Jordan Chort a rejoint le groupe à Epinal. 

Jordan Chort, appelé à la rescousse, a rejoint ses coéquipiers dans les Vosges.

Après le coup de massue reçu à Créteil mardi, les Bayonnais vont-ils trouver les ressources pour s'imposer à Épinal qui lutte pour la L2 ?

La dernière ligne droite est entamée. Il ne reste plus que six journées à l'Aviron Bayonnais pour sauver sa place en National. Six journées avec quatre déplacements à la clé (Épinal, Besançon, Orléans et Beauvais) pour deux réceptions (Niort et Quevilly). Six journées pour dépasser les trois équipes qui précèdent le club basque, six journées pour remonter cinq points au Red Star, la plus proche des équipes non relégables au classement.

Le SAS solide à domicile

Le staff bayonnais avait pointé la fin du mois pour faire le point sur la situation et évoquer la fin de la saison. Avec le match en retard cette semaine, les Bayonnais avaient une belle occasion de revenir sur le Red Star. Après une demi-heure de jeu, beaucoup ont sans doute pensé que c'était fait. Il n'en a rien été. Reste désormais le déplacement ce soir à Épinal. Le club Spinalien se verrait bien remonter en Ligue 2 à la fin de la saison, histoire de revenir au plus haut niveau que le club ait connu (NDLR : la dernière saison en L 2 remonte à la saison 1996-1997). Son rendement actuel, quatre matchs sans défaite (deux victoires et deux nuls) et son calendrier doivent lui permettre d'y parvenir. Mais avec les trois autres rivaux si on enlève le leader Niort (Nîmes, Ajaccio et Vannes), tout ce petit monde se tient en quatre petites unités. Autant dire que les Vosgiens n'ont pas non plus une trop grande marge de manœuvre. Cela dit, ses résultats à domicile plaident en sa faveur. Le SAS possède la troisième attaque du championnat mais surtout la meilleure sur son terrain (34 buts en seize matchs) avec deux buteurs émargeant à plus de dix buts marqués (Asbabou quatorze et Jahier onze).

Chort remplace Bidegain

L'Aviron Bayonnais, plus mauvaise équipe hors de ses bases avec une seule victoire (au Red Star en octobre 2011) devrait donc avoir toutes les peines du monde à s'imposer à la Colombière. Sauf que les joueurs d'Alain Pochat sont capables de tout cette année. Capables de vaincre à domicile trois équipes du Top 5 (Nîmes, Ajaccio et Épinal), de renverser des situations très compromises (contre Martigues, le Paris FC) comme de laisser filer des points importants sur des entames ou des fins de matchs loupées (Fréjus, Luzenac et Colmar à domicile, à Créteil mardi). Ce soir, avec une défense qui sera sans doute remaniée (Bidegain, exclu mardi à Créteil, sera suspendu, Jordan Chort a fait le voyage pour le remplacer), l'Aviron ne doit pas revenir bredouille. Ses rivaux directs au maintien ne seront pas mieux lotis mais trois recevront et sont susceptibles de prendre des points.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 21 Avril) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires