Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 13:42

Il faudra être très fort

Les joueurs Bayonnais ont voyagé toute la journée d'hier pour rallier les Alpes et Thonon où les attend une équipe savoyarde très riche, à tous les sens du terme.

Avec les conditions hivernales qui approchent, on se demande déjà comment vont faire l'Aviron Bayonnais (National et CFA2) et les Croisés de Bayonne pour mener à bien leur saison à domicile. Deschamps est dans un piteux état et derrière les autres terrains d'entraînement posent également problème pour les footeux.

Beaucoup d'absents

À côté de cela, le report du match contre Troyes le week-end dernier n'a pas arrangé les choses puisque les deux milieux récupérateurs Max Hilaire et Rémi Lacroix ainsi que Ximun Duhour, qui devaient purger un match de suspension, vont devoir le faire contre Evian. Et ce week-end, c'était au tour de Soki N'Zinga et Manu Degoul de purger un match. Pour affronter les dauphins du leader du National, Alain Pochat devra donc se passer des services de cinq joueurs. Sans oublier les absents sur blessure. Le coach bayonnais veut quand même garder espoir : « Il faut composer avec ces aléas. Ça permet à certains jeunes d'intégrer le groupe et à d'autres de pouvoir trouver un peu plus de temps de jeu. Malgré tout, on y va quand même pour ramener quelque chose. Il faudra les contrarier au maximum, se mettre dans la peau du petit sur un match de Coupe de France qui n'a rien à perdre face à un gros. » C'est effectivement un peu de cela dont il s'agit.

L'ogre Savoyard

Car l'ETGFC (Evian Thonon Gaillard Football Club, NDLR) voit les choses en grand pour son avenir. Champion de CFA en 2008, l'entente savoyarde s'est ensuite classée cinquième du National l'an dernier avec des idées plein la tête. La structure financière du club a vu son capital augmenter et les arrivées dans le capital du club des anciens champions du monde Zidane, Lizarazu et Boghossian fournissent les premiers ingrédients vers la professionnalisation du club avec l'ambition de rejoindre la Ligue 2 à la fin de la saison. Une radio retransmet tous les matches à domicile sur le web, une télé passe également des vidéos et des réactions de joueurs sur internet. Des joueurs expérimentés comme Laquait, Barbosa, Goussé, Bugnet et à leur tête Stéphane Paille complètent l'armada de l'ETGFC. Et pour contrer tout ça, l'Aviron opposera ses armes : « La possibilité est minime, ils ont 30 joueurs sous contrat. Nous, c'est une tout autre gestion » confie le coach bayonnais, « mais il va falloir s'inspirer des choses qui ont été faites contre eux dernièrement. »

La formation Bayonnaise

« Toutes les équipes connaissent des phases délicates dans une saison et sur le plan comptable, ils en connaissent peut-être une. » Les joueurs basques, eux, restent sur une bonne sortie en Coupe de France à Bergerac mais sur une moins bonne en championnat contre Beauvais. Les jeunes Sandy Bekale, Stacy Dalmat et Yohan Sauvestre, chacun dans leur registre, intégreront le groupe comme titulaire ou remplaçant : « On montre qu'on fait confiance à la formation comme on l'a déjà fait par le passé. Il faut qu'ils saisissent leur chance » conclut Alain Pochat. Contre ce qui se fait de mieux en National, ils n'oublieront certainement pas leur première expérience.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Samedi 14 Novembre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires