Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:40

Un premier virage

L'Aviron a pris la route du Var hier en début d'après-midi avec la ferme intention de confirmer sa prestation de Luzenac.

Bayonne s'attaque à une semaine particulière à partir de demain. Avec un premier déplacement ce soir, chez un promu actuellement relégable, Hyères. Avec la réception d'un candidat à la Ligue 2 et actuellement sur le podium, Créteil, mardi soir. Et finalement l'entrée en lice en fin de semaine prochaine dans la Coupe de France avec tous les dangers que cela comporte. Dans l'ordre, il faudra d'abord se coltiner les promus Varois. Pas une mince affaire même si l'hôte des Bayonnais ce soir n'a plus gagné une rencontre depuis le 28 août et que son pécule sur les six dernières rencontres (un tout petit point contre Rodez) n'inspire pas la confiance pour les joueurs de Patrick Bruzzichessi.

Même style de match qu'à Luzenac. Le staff bayonnais se refuse d'ailleurs de penser aux deux rencontres que va disputer l'Aviron à son retour du Var : « Il faut d'abord se concentrer sur Hyères », explique Alain Pochat. « Ce sera déjà un match compliqué à disputer vendredi soir. On s'attend au même style de confrontation que Luzenac mais on sait aussi que s'ils perdent à domicile contre nous, ils resteront dans la charrette. Et psychologiquement, c'est très difficile de s'en sortir tous les week-ends lorsque tu joues avec la pression. » Les Bayonnais, eux, sortent de deux bonnes prestations à Luzenac et face à Pacy.

Une motivation toute trouvée

Comptablement parlant, les joueurs d'Alain Pochat auraient même pu prendre les six points mais quatre, c'est déjà un bon pécule, sachant que le match en retard contre Beauvais est toujours dans la balance pour faire passer les Bayonnais dans la première partie de classement.

Avant de penser à rejoindre les dix premiers au classement, c'est face à une équipe dont la seule ambition reste le maintien que les joueurs basques devront faire face. « On y va pour jouer le coup à fond. De toute façon, on n'a jamais commencé une rencontre en se disant qu'on allait chercher le nul » indique Alain Pochat. « On n'a pas une stratégie toute faite même si demain (ndlr : ce soir) on évoluera sans doute en 4-4-2. » Avec le même schéma tactique employé en fin de rencontre contre Pacy et qui avait permis aux Bayonnais d'égaliser et d'être tout près de faire le break. « J'ai dit aux joueurs ce matin comment nos adversaires nous attendaient. Ils disent que jusqu'à présent, ils n'ont rencontré que des cadors et qu'ils vont désormais pouvoir prendre des points contre les seconds couteaux. » Si la motivation sera toute trouvée contre Créteil mardi soir, ces mots auront su également toucher l'orgueil des coéquipiers de Gérard Roland. Pour cette rencontre à Hyères, Sébastien Pennacchio est laissé au repos, Gérard Roland, touché aux adducteurs cette semaine, tiendra bien sa place et Nicolas Bernet fera office de second gardien.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Vendredi 9 Octobre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires