Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 12:20

Les Chamois, acte 1

 Olivier Serra et les Bayonnais tombeurs du leader Epinalespère faire chuter le dauphin. PHOTO J-D. chopin

Olivier Serra et les Bayonnais, tombeurs du leader Epinal, espèrent faire chuter le dauphin

Avant d'aller défier Niort dans quinze jours en Coupe de France, les joueurs Bayonnais affronteront les Chamois ce soir.

Le hasard fait souvent bien les choses. Enfin, c'est ce qu'on a l'habitude de dire. Pour le coup, le tirage au sort de ce huitième tour de Coupe de France aurait pu donner un tout autre adversaire aux joueurs de l'Aviron Bayonnais, un étage avant les 32es de finale. Mais le sort en a décidé autrement. Et l'Aviron de se déplacer à deux reprises en l'espace de quinze jours, dans les Deux-Sèvres pour y affronter ce qui se fait de mieux quasiment en terme de football au niveau National cette année.

Potentiel offensif important

« Les deux matchs ne seront pas simples à négocier » convient Alain Pochat, le coach Bayonnais. « Mise à part la défaite contre le Paris FC, ils ont fait carton plein à domicile (sept victoires en huit matchs) en pratiquant un football tourné vers l'offensive. Ils ont gardé l'ossature de l'an dernier et y ont ajouté des joueurs confirmés. Leur potentiel offensif est important. »

Deuxième du championnat derrière l'étonnant Épinal, meilleure formation à domicile avec la deuxième défense (seulement quatre buts encaissés sur leur pelouse), Niort a tout de l'épouvantail capable de passer quatre buts contre Luzenac et le Red Star ou trois contre Martigues et Besançon : « On a regardé leurs rencontres de championnat face aux adversaires qu'ils rencontrent toujours une semaine avant nous » indique l'entraîneur Bayonnais. « On se rappelle aussi de la fessée qu'on avait reçue l'an dernier là-bas (NDLR : l'Aviron avait pris quatre buts en début de saison dernière à Niort). Malgré tout, il y aura peut-être quelque chose à faire. Ils viennent de perdre leur premier match à domicile il y a un mois, ils ont perdu à Épinal et ont eu quelques soucis en Coupe de France à Tarbes. »

Sur ce dernier point, Alain Pochat admet tout de même volontiers que les deux équipes sont sur un point d'égalité, l'Aviron ayant eu aussi quelques difficultés à produire du jeu à Auch la semaine dernière.

Sanz et Touré absents

Le souci pour ce premier match, c'est que Niort va certainement vouloir continuer de mettre la pression sur le leader Épinal : « C'est clair que leur objectif principal cette année, c'est l'accession en L2 » explique le coach Bayonnais. « C'est l'année ou jamais pour eux, ils sont bien partis en championnat, ils ont un groupe de joueurs qui se connaît parfaitement bien et qui arrive à maturité. Et même, ils ont les moyens de faire tourner leur effectif. »

Avec des statistiques pouvant effrayer les futurs adversaires comme le fait de n'avoir terminé que deux rencontres sur vingt sans avoir fait trembler les filets adverses. Gonzalez effectue sa saison la plus prolifique en buts à l'âge de 34 ans (sept buts en quinze matchs), Glombard suit de près derrière et les deux recrues Roye et Durak sont partis sur de belles bases également. Les défenseurs Basques savent ainsi à quoi s'en tenir. De son côté, le groupe Bayonnais sera encore privé de Cheikh Touré (toujours en soins) de Guillaume Sanz (côte fracturée lors de la reprise de sa tête sur la barre contre Épinal), de Steve Pinau encore un peu juste et de Teddy Audinet en phase de reprise. Le reste de l'effectif est sur le pont.

Jakes Debounco - Sud Ouest (Samedi 26 Novembre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires