Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 12:53

« On a tout ce qu'il faut pour gagner »

 

Luc Matutu, un latéral gauche arrivé cette saison, reste confiant malgré une saison difficile.

Plus que la défaite, c'est le sentiment d'être passé tout près d'un bon résultat qui rend le staff amer. Face à Rouen, l'Aviron Bayonnais n'a pas démérité. Pourtant, en neuf matches, les joueurs basques n'ont marqué que 3 buts et ont encaissé le 15e samedi soir à Deschamps. Des statistiques inquiétantes pour le club, dernier du classement. Face aux Normands, l'équipe a été généreuse dans l'effort. Souvent présents dans la moitié de terrain adverse, les joueurs n'ont réussi à concrétiser aucune occasion, la plupart sur corners.

Pour Luc Matutu, une des nombreuses recrues du début de saison, c'est la faute à pas de chance. « J'avais l'impression qu'on se remettait en route petit à petit dans ce match. Et finalement, on a été victime de coups du sort. » À demi-mot, c'est l'arbitrage qui est pointé du doigt pour des fautes un peu trop sanctionnées selon les Ciel et Blanc. « Mais il ne faut pas se cacher derrière ça, ajoute le latéral gauche. On a fait des fautes d'inattention. »

« On se serre les coudes »

Après une 7e défaite cette saison, le maintien en national ressemble à un véritable challenge que Luc Matutu est certain de pouvoir relever. « Je suis persuadé à 100 % qu'on va s'en sortir. On arrivera à inverser la tendance à force de travail. Mais il faut qu'on s'accroche. »

Arrivé cet été à Bayonne, après une période d'essai au Mans, Matutu avait commencé la saison en trombe. « Il nous a convaincus dès le début, avoue Alain Pochat, son entraîneur. Et puis il a eu un coup de pompe avec le ramadan.»

Le latéral gauche, âgé de 21 ans et d'origine congolaise, a d'abord fait ses gammes à Clairefontaine de 13 à 16 ans avant de partir pour Villareal. Puis il signe pour deux ans à Wolfsburg et s'engage pour 6 mois avec l'équipe B du FC Nantes en 2010. Et enchaîne avec un contrat d'un an à Brighton, en Angleterre jusqu'en juillet dernier. À Bayonne, Luc a su trouver une équipe conviviale. Juste ce qu'il cherchait. « Ici, c'est un club très famille, et c'est ce que j'aime. On se serre les coudes. Je m'y sens chez moi. »

Mais ce soir, le jeune homme, né en banlieue parisienne, ne sera pas du voyage face au Red Star 93. La faute à un carton rouge donné à la 86e minute, face à Rouen. Sur un crochet d'un Normand, Matutu tente de dégager le ballon. L'adversaire s'écroule. « L'arbitre me sort direct le rouge. Je ne comprends pas trop, avoue le joueur bayonnais. En plus c'est une grosse déception de ne pas jouer ce match. »

Mais Matutu est confiant pour ses coéquipiers. « Tout le monde se bat. Il nous manque le déclic, ce but qui va déverrouiller la machine et débloquer les joueurs. Nous n'avons rien à envier aux grosses équipes. Nous avons tout ce qu'il faut pour gagner. » Une belle promesse pour la suite du championnat.

Mélissa Gautier - Sud Ouest (Samedi 1er Octobre 2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires