Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 15:09

A l'assaut de la forteresse rouennaise

 

Les Basques affrontent le 6ème ce soir.

Le rythme de ce début d'année 2011 va être infernal. Imposé aux équipes de ce championnat, il ressemble effectivement bien à celui du professionnalisme. Ou presque. Après avoir disputé quatre matches en deux mois et demi (trois au mois de novembre et un seul en décembre), l'Aviron Bayonnais, comme les autres pensionnaires du National, va devoir disputer 5 matches en 17 jours ! Il y a bien un problème de calendrier. Certaines formations ont également dû disputer leurs 32e de finale de la Coupe de France (à l'image de Cannes, Rouen ou Paris FC par exemple) !

Les joueurs bayonnais sont partis, eux, pour un petit périple de cinq jours. Car après le match de ce soir à Rouen, l'Aviron devra enchaîner par un déplacement tout aussi périlleux en Bretagne, à Guingamp, actuel deuxième du classement. Soit ce qui se fait quasiment de mieux à domicile en championnat cette année. « C'est un peu aberrant de démarrer une nouvelle année avec un rythme pareil », explique Alain Pochat. « On travaille physiquement à la reprise pour tenir jusqu'à la fin du championnat et on nous impose 5 matches en peu de temps. Et nous n'avons pas de chance puisque nous avons deux déplacements à gérer. »

Rien à perdre

Mais finalement, les joueurs d'Alain Pochat n'auront rien à perdre au cours de ces deux déplacements. Ils restent sur une série de 4 matches sans défaite (2 nuls à Luzenac et Amiens, 2 victoires contre Orléans et Rodez) et l'infirmerie se vide de plus en plus. « On a étudié les deux prochains adversaires. Ils sont très solides à domicile. Mais bon, sur nos dernières sorties, on a montré des choses intéressantes. On va essayer de continuer sur le même rythme même si on sait que ce sera difficile », reconnaît le coach bayonnais.

Alain Pochat pourra tout de même compter très rapidement sur un effectif étoffé qui va pouvoir donner sa pleine mesure lors de la phase retour. Avec un potentiel offensif complètement différent de celui de début de saison, une confiance retrouvée devant les buts adverses (4 matches consécutifs avec au moins 1 but marqué) et un rapproché au classement avec les équipes non relégables, c'est peut-être à un second départ que l'on va assister du côté bayonnais.

Rouen invaincu chez lui

Les Basques sont partis à 18 joueurs ce matin pour pallier d'éventuelles blessures. Et il leur faudra de la confiance et de la réussite ce soir pour venir à bout des hommes d'Eric Garcin qui sont tout simplement invaincus cette année sur leur pelouse de Robert Diochon. Fréjus et Luzenac sont venus y arracher 1 point, les 6 autres sont repartis bredouilles. Et avec seulement 3 buts encaissés, les Haut Normands possèdent la deuxième défense la plus imperméable du championnat sur ses terres. L'Aviron devra s'armer de patience pour en venir à bout.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Mercredi 12 Janvier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires