Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 12:53

L’Aviron Bayonnais s’en contentera

Les Basques poursuivent leur série d'invincibilité même s'ils pouvaient espérer mieux hier.
Les joueurs de Cédric Pardeilhan mettaient une partie de leur calendrier à jour hier soir contre Agen. Les Lot-et-Garonnais eux, avec trois matches en moins, se devaient de l'emporter pour espérer revenir titiller les leaders du groupe pour une éventuelle accession en CFA à la fin de la saison. Mais au retour vers les vestiaires après trois quarts d'heure de jeu, les visiteurs sont loin du compte. A l'inverse, les co-équipiers d'Escude-Candau se sont procurés les meilleures opportunités mais vont manquer de réalisme devant les buts adverses.

De réalisme mais aussi d'un « tueur » capable de mettre le ballon au fond. Ainsi, le jeune Sauvestre perd un premier duel seul face au portier Agenais Casadamont (3e), Escude oblige le même Casadamont à un bel arrêt sur une frappe de vingt mètres (8e), Marghadi voit sa reprise de la tête repous- sée devant la ligne de but toujours par Casadamont (17e) et Boutadjine, en bonne position côté droit dans la surface, tarde trop avant de frapper pour se faire finalement contrer (20e).

Les Agenais chahutés

Les Bayonnais sont à l'origine de jolis mouvements mais malheureusement sans réussite dans la zone de vérité. Les Agenais vivent d'expédients et se font chahuter par leur coach Vimbouly dans les vestiaires pendant la pause. La seconde période est nettement moins intéressante, la faute certainement à un terrain ne permettant pas aux équipes de pouvoir donner un peu de vitesse à leur jeu. Cette fois-ci, c'est le gardien Bayonnais Nauleau qui se mettra en évidence sur trois tentatives de Mokili Yenga (49e), Lawani (58e) et Pothet (87e). Les deux équipes ne parviendront pas à inscrire ce fameux but. Mais la plus mauvaise opé- ration réalisée est certainement pour les visiteurs freinés dans leur remontée vers le haut du tableau.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Jeudi 18 Février)
---------------------------------
La gadoue

Les joueurs ont eu du mérite d'évoluer sur le terrain d'honneur de Didier Deschamps hier soir et de proposer pendant une mi-temps un jeu rythmé. Avant le coup d'envoi, une grosse averse avait rendu le terrain encore plus gras, et ce malgré le sable blanc déversé sur la pelouse par endroits. A la mi-temps, c'était déjà un champ de patates. Et dire qu'il reste 20 matches à jouer sur ce terrain, entres les différentes équipes, d'ici la fin de saison ...

 

Sud-Ouest (Jeudi 18 Février) 
--------------------------------
De pire en pire

 

Le Stade Didier Deschamps, incontestablement le pire terrain de football de tout le Pays Basque et sud des Landes réunis … Bienvenue à Bayonne, sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Difficile d’envisager sur ce « terrain » qui va continuer à se détériorer - la réception d’équipes comme Gueugnon, Amiens, Evian, Luzenac, Hyères, et Moulins !!! Et pourquoi pas finir la saison à Jean Dauger ? Une question dont on est légitimement en droit de se poser ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article

commentaires