Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:01

La réserve passe au travers

Sale après midi pour Ximun Duhour avec la réserve de l'Aviron

Le contexte

L'Aviron Bayonnais et Saint-Médard en Jalles sont embarqués dans une fin de saison stressante. Il leur faut éviter, tout comme cinq autres équipes (Libourne, Prigonrieux, Anglet B, Langon et Arlac), les dernières places du classement sans savoir combien de descentes il y aura vers la DSR. C'est donc un match crucial que les deux équipes doivent délivrer en gardant en tête le goal average particulier (l'Aviron B s'était imposé à l'aller 3-0). Les joueurs de Christophe Vignaux restent sur quatre défaites d'affilée en championnat et ont petit à petit plongé vers la zone rouge. De leur côté, les joueurs de Cédric Pardeilhan fonctionnent par séries. En 2012, après un succès contre Prigonrieux, l'Aviron B a perdu deux fois de suite (Arcachon et Blanquefort), fait deux fois match nul en suivant (Sarlat et Langon) puis gagné deux fois (Biscarrosse et Arlac) avant de s'incliner à Trélissac B la semaine dernière. Le coach Bayonnais peut bénéficier de certains renforts du groupe National : Ximun Duhour dans les buts, Yoann Lamothe latéral droit, Rémi Elissalde en récupérateur et un trio offensif de marque (Olivier Serra, Guillaume Sanz et Steven Giron), sans oublier Pierre Sarrabère sur le banc.

Le match

Il y a quinze jours, les Bayonnais concédaient l'ouverture du score contre le BO après à peine dix minutes de jeu. Dimanche après-midi, avant même la fin du premier quart d'heure, c'est encore le cas avec une grosse faute en défense dans la surface de réparation et un joueur Bordelais isolé au second poteau pour crucifier le portier Basque. Les joueurs Bayonnais traversent d'ailleurs ce premier acte de façon incompréhensible malgré dix premières minutes plutôt bonnes. Il manque de la présence dans les duels, de la vitesse dans les transmissions, de l'intensité dans les prises de décision, bref, l'Aviron n'est pas assez incisif sur l'ensemble de ses actions. Le pire de tout est également la fin du premier acte où le meneur de jeu Basque se fait avertir deux fois en trois minutes et quittent ses partenaires avant la pause.
En infériorité numérique, les Bayonnais ne vont jamais trouver les solutions pour renverser la vapeur au cours du second acte. Là aussi, le pire est que l'équipe en face, Saint-Médard, n'a même pas besoin d'élever son niveau de jeu pour faire la différence. A l'heure de jeu, les Bayonnais encaissent deux buts coup sur coup, sur deux corners, en oubliant complètement les principes de base, notamment en matière de marquage. Un match à vite oublier donc pour la bande à Pardeilhan. La mise à jour du calendrier samedi soir contre le Stade Montois B prend une importance capitale désormais.

Le fait du match

On ne saura jamais si les Bayonnais seraient revenus au score en seconde période s'ils avaient joué à égalité de joueurs. Guillaume Sanz a fait les frais d'un arbitrage pointilleux juste avant la pause mais peut-on en tenir rigueur à l'arbitre pour autant ? Le meneur de jeu basque prend d'abord un avertissement pour contestation (37e). Rappelons toutefois que Mr Schmitt a mis le même avertissement au Saint-Médardais Bibard vingt minutes plus tôt. Le souci, c'est le second avertissement qui, s'il se comprend sur le fond (faute offensive dans la surface visiteuse), se comprend un peu moins sur la forme puisque Mr Schmitt ne signale pas la faute initiale de Sanz mais revient pour avertir le joueur basque après avoir vu les marques de crampons sur Cédric Pelanne. A onze contre onze, que serait-il advenu ? On ne le saura jamais.

                             www.foot64.fr 
                                    ------------------------------
BAYONNE B - SAINT-MEDARD EN JALLES 0-3 (MT : 0-1)
Arbitres : MM. Schmitt, Deram et Leite.
Buts : C.Pelanne (13e), Muola Abessolo (61e), Marques (62e) pour Saint-Médard.
Avertissements : Sanz (37e, 40e) à Bayonne. Bibard (17e) à Saint-Médard.
Exclusion : Sanz (40e) à Bayonne.

BAYONNE B: Duhour, Lamothe, Gourgues, Haramboure, Bombi, Claverie (Girard 72e), R.Elissalde (Graciet 69e), Serra (Haidara 82e), Giron (Serra 88e), Sanz, Haidara (Sarrabère 63e). Entraîneur : Cédric Pardeilhan.
SAINT-MEDARD-EN-JALLES: Duffie, S.Pelanne, Marmouri, Romuale (Hubert 33e), Prevot, C.Pelanne, Marques, Omer, Jarabo (Navarro 68e), Bibard (Muola Abessolo 56e), Barrot (Bibard 73e). Entraîneur : Christophe Vignaux.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article

commentaires