Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 23:43

IMPARDONNABLE

 

Si l’on devait attribuer le titre de bonnet d’âne de cette 17ème journée de championnat National, certainement que les Bayonnais le remporteraient, même s’ils s’en seraient bien passés. On le savait à l’avance. La rencontre face à la lanterne rouge, le Besançon Racing Club qui n’avait remporté aucun match à l’extérieur, était le match à ne pas perdre dans la course au maintien. Mais c’était sans compter sur le Père Noel bayonnais qui avait décidé de distribuer les cadeaux avant l’heure. En effet, le collectif bayonnais ne se sera pas remis des deux grossières erreurs défensives de Lamothe et de Bidegain qui ont offert sur un plateau la victoire à des Bisontins qui n’en demandaient pas tant et qui ont simplement profité des largesses défensives bayonnaises. Tout se paie cash à ce niveau. Les Txuri Urdin ont bien réussi à réduire la marque à la 65ème minute par l’intermédiaire de Diafutua … mais l’édifice bayonnais a montré beaucoup trop de lacunes dans le jeu et mentalement pour pouvoir réellement renverser la tendance face à une équipe franc-comtoise qui était pourtant largement à sa portée. Encore faut-il être capable de concrétiser les franches occasions de but que se sont procurées les bayonnais, notamment dès l'entame de match ... avant que la machine ne se dérègle. Ce qui est d’autant plus rageant.

Obligés de courir après le score, les Ciel et Blanc ont balbutié leur football, accumulant les fautes techniques, les approximations, les mauvais choix, confondant parfois vitesse et précipitation, manquant aussi de caractère. D’ailleurs, on se demande encore comment les belles valeurs et dispositions affichées face aux grosses écuries, peuvent être à ce point malmenées pour un match aussi crucial face à un concurrent direct au maintien. Incompréhensible. A croire que les Ciel et Blanc se font une spécialité de relancer des équipes en difficulté, à l’instar de la rencontre de fin de saison dernière face à une équipe d’Alfortville déjà condamnée contre laquelle l’Aviron avait réussi l’exploit de sombrer à domicile 4 à 0. Preuve que l’équilibre est très (trop) fragile ?

Désormais derniers du classement avec seulement 13 points au compteur, les Bayonnais font la très mauvaise opération de la journée et sont condamnés à remporter leurs deux matchs restants d’ici la trêve pour conserver l’espoir du maintien. Samedi, pour le 8ème tour Coupe de France, c’est un déplacement très compliqué chez les Chamois Niortais, actuels leaders du National qui viennent de corriger Orléans 5 à 1 dans le Loiret, qui attend les Bayonnais. On a connu meilleure situation pour préparer un match couperet. La semaine risque d’être studieuse pour éviter une nouvelle déconvenue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires