Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 23:19

Bayonne sportivement relégué

 Les Bayonnais ont assuré la victoire à domicile. Succès inutile. photo jean-daniel chopin

Les Basques ont rempli leur part du contrat, hier soir, s'imposer à domicile. Mais le nul de Gap à Créteil les condamne, pour l'instant, à la relégation.

Les Bayonnais ont donc réussi à s'imposer devant l'équipe de Cannes hier soir au stade Didier Deschamps, devant une belle affluence venue soutenir ses troupes dans cette lutte finale pour le maintien. Mais le succès 2 à 0 acquis dans la dernière demi-heure n'a pas suffi. Parce que dans le même temps, Gap, 16e et premier non relégable, a obtenu le match nul (1-1) à Créteil arrachant son maintien à la différence de but particulière avec Bayonne (4-0 ; 0-3). Mais la victoire des hommes d'Alain Pochat leur permet toutefois d'entretenir une lueur d'espoir, en conservant cette 17e place sur 21. Premier condamné au CFA, l'Aviron pourra peut-être compter sur quelques règlements de compte sur tapis vert, puisque les équipes de Strasbourg et de Pacy notamment, sont en danger financièrement. Les jours à venir pourraient offrir un sésame extra-sportif aux Bayonnais.

Mais sportivement, c'est donc entériné. Bayonne passe à la trappe. Et dans cette dernière joute de l'édition marathon du championnat National 2011-2012, qui était aussi le cadre des adieux de l'emblématique défenseur Marc Estrade (qui offrira un jubilé bientôt à ses supporters et qui a rendu une partie impeccable hier), le salut n'est pas venu par le jeu. Au terme d'une première mi-temps bien terne, certainement rendue crispante par l'enjeu, les passes hasardeuses et les incompréhensions ont pourri les derniers gestes et anéanti les bonnes volontés. Au milieu du terrain, le géant cannois M'Bow, prêté par l'OM, a enrayé les tentatives des Bayonnais. Si bien qu'à la mi-temps, le score est logiquement nul et vierge, alors que Gap est mené 1 à 0.

Muthular déterminant

Si ce sont les Cannois qui vont se montrer les plus dangereux au début de seconde période, que le défenseur latéral Muthular fraîchement rentré va se montrer déterminant en s'interposant devant le virevoltant Voavy, Bayonne va définitivement prendre la main sur la partie. Comme un symbole, Steven Giron l'homme qui avait marqué le but du maintien en 2009, face à Beauvais, fait son entrée à la 58e. Et le coaching d'Alain Pochat est gagnant. Quelques minutes plus tard, le défenseur cannois Rambier effectue une mauvaise passe dans l'axe que récupère Giron. Ce dernier passe au buteur maison Simon qui délivre son camp d'un petit extérieur croisé qui devance le gardien (1-0, 61e). La fin de match est à sens unique, la patience locale est récompensée et Pennachio sur un centre de Lalanne, va doubler la mise à l'entrée des arrêts de jeu pour un score logique. Bayonne peut avoir des regrets d'avoir loupé quelques marches importantes dans cette saison, puisqu'au final la rélégation sportive se joue donc à un seul petit but de différence particulière. Ce sont désormais des instances et des règlements que pourrait venir un éventuel maintien des Bayonnais.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 28 Mai)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires