Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 17:43

Un nul plein de regrets et d'espoir 

Les Bayonnais tenus en échec hier soir par les Cherbourgeois. Rageant car les Ciel et Blanc ont montré un visage séduisant.

En rejoignant les vestiaires au coup de sifflet final, les Bayonnais ont certainement dû avoir un sentiment partagé. D'une part, la satisfaction légitime d'avoir livré la prestation la plus aboutie depuis le début de saison, d'autre part, la frustration d'avoir laissé échappé les 3 points d'une victoire qui était à leur portée. Mais dominer n'est pas gagner et les 2 équipes se sont quittées dos à dos sur un score vierge qui ne reflète pas la rencontre de bon niveau à laquelle a assisté le public du stade Didier Deschamps.

Malheureusement, l'Aviron n'est pas parvenu à faire la décision, la faute à un manque de réalisme offensif. Des regrets donc, notamment à l'issue d'une première période que l'Aviron a marqué de son empreinte sans pour autant faire trembler les filets. C'est d'ailleurs au cours du 1er acte que les joueurs d'Alain Pochat ont raté le coche.

Lalanne et Bidegain ont touché respectivement la transversale et le poteau à la 4ème et 38ème minute. Mais au-delà de ces deux franches occasions, les Ciel et Blanc ont surtout affiché de belles dispositions dans le jeu, tant au niveau de l'animation offensive que sur le plan technique, en développant un jeu fluide que les cherbourgeois ont subi mais sans céder.

En 2ème mi-temps, les débats se sont davantage équilibrés, les visiteurs revenant avec de meilleures intentions en pressant les locaux, en conservant davantage le ballon et en exploitant mieux les ballons de récupération. Malgré tout, l'Aviron continue de produire un jeu de qualité mais les nombreux centres sont trop rarement arrivés à bonne destination pour mettre en danger le portier visiteur. Le dernier geste et l'absence d'un renard des surfaces auront fait défaut dans cette rencontre. Finalement, le score n'évoluera pas jusqu'au coup de sifflet final. A défaut d'avoir engrangé des points, très précieux dans la situation actuelle, l'Aviron a sans aucun doute trouvé des raisons d'espérer pour la suite du championnat. Mais il faudra retrouver de l'efficacité. Et ce, dès samedi prochain en Coupe de France au Stade Bordelais où l'un des écueils à éviter sera de tomber dans la facilité.

BAYONNE : Duhour, Soubervie, Chort, Toure, Bidegain - R.Elissalde, Lalanne, Famery (Lamothe 82e), Guillou, Serra (Teixeira 55e), Sanz (Giron 70e). Entraîneur : Alain Pochat.
CHERBOURG: Lugier, Akamba (Fofana 53e), Aubriot, Michelot, Franqueville, Carlos Miranda, Sow (Binet 70e), Diongue, Kebe (Jegu 22e), Souhayli, Belvito. Entraîneur : Jean-Marie Huriez.

 

Avertissement : Soubervie (51e) à Bayonne 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires