Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 14:50

Et pourtant, il y avait de la place

Adam Shaïek défie le Bayonnais Yohann Sauvestre, sous le regard de Thomas Holbein. (Photo Sud Ouest) 

Les deux équipes qui se sont neutralisées hier soir font une mauvaise affaire au classement.

A leur entrée sur la pelouse hier soir, Bayonnais et Colmariens se trouvaient dans la zone rouge de relégation. Une victoire de l'une ou l'autre pouvait les aider à se sortir provisoirement de cette zone. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, en se neutralisant de la sorte (1-1), aucune des deux équipes ne fait une bonne affaire. Colmar, qui restait sur cinq matches sans avoir encaissé le moindre but, peut regretter ce manque d'attention sur un corner rapidement joué entre Pennacchio et Gbizie : le centre du milieu Bayonnais est détourné dans ses propres filets par Meslien (37e, 1-1). Une erreur qui coûte cher aux visiteurs qui semblaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score sur une action d'école, leur première véritable de la partie : centre de M'Tir, déviation de Liabeuf dans la surface et frappe de Lucau imparable (24e, 0-1). Une ouverture du score contre le cours du jeu. Ou presque. Car l'Aviron Bayonnais était rentré dans la partie comme il le fallait. Avec dix premières minutes quasi parfaites sur le plan tactique et technique. Mais la reprise de Sauvestre est repoussée par Perraud (3e), la tête de Romey est sauvée sur sa ligne par Liabeuf alors que Perraud est battu (5e) et M. Jochem oublie de siffler un penalty pourtant évident sur une frappe de Lalanne repoussée des deux bras par un joueur Alsacien (6e).

Trop d'occasions manquées

Manque de précision, manque de réussite et décision arbitrale contraire. Tout y est pour empêcher les Bayonnais de se sortir de cette mauvaise passe dans laquelle ils se trouvent depuis longtemps ... Et malheureusement, la seconde période ne fait que confirmer ce sentiment de malaise. Derrière, les Bayonnais vont dominer le second acte. Mais Soubervie bute sur Perraud (64e), Dos Santos décroise trop sa tête (65e), Audinet manque le cadre de peu (68e), Gbizie reprend de la tête à côté (70e), Soubervie re-bute sur Perraud bien campé sur sa ligne (75e) et le défenseur Bayonnais manque le cadre sur sa dernière tentative de coup franc (86e). Et encore heureux que Duhour stoppe un coup franc de Kittler au prix d'une belle horizontale (54e). Malgré tout, il y eut trop d'occasions manquées hier soir à ce niveau-là pour se sortir actuellement de la zone rouge. L'Aviron reste à distance de Pacy, premier non relégable, à deux points avec deux matches en plus.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Dimanche 6 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires