Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 13:19


Nul besoin d'être devin pour affirmer que tout va bien. Passés les coups de 14 heures, hier, le coach Athos Bandini avait cette voix confiante, allégée des trop nombreuses interrogations soulevées jusqu'à la veille. Ce déplacement à Bayonne, entrée en matière qui aurait pu être bien plus difficile à digérer, s'est finalement soldé par un plaisant 0-0. Un véritable « amuse-bouche » avant de passer à la 2e journée. A la sauce auvergnate cette fois.

Car, côté sud-ouest comme côté sud-est, les portiers n'ont pu voir le filet trembler. « On a mis un peu de temps à rentrer dans le match, on a été un peu timides note le chef de file. L'appréhension du National sans doute. En seconde période, nous avons davantage su nous créer les occasions. Dans l'ensemble, c'est une rencontre tout à fait positive.» Evoquant le rythme des Bayonnais, Bandini souligne la différence entre certains matches amicaux (Cannes, Cassis-Carnoux) et le rendez-vous de ce vendredi. Vitesse, qualités techniques, le CFA semble déjà loin.

« Un entraînement ce soir (hier), un autre lundi matin et on repart l'après-midi même pour Moulins ! Cette fois, je n'alignerai pas le même groupe, ferai rentrer un milieu, un défenseur en plus. Accrocher un nouveau nul ne serait pas une mauvaise chose même si nous allons tout faire pour aller chercher les points. » Agréablement surpris par la contre-perf des « Blanc et Bleu » à Luzenac (défaite 3-0), le Varois avoue l'avoir aussi été par celles de Cannes à Rodez, Paris à Gueugnon ou Créteil chez lui (0-0) face au petit club de Plabennec. « Réaliser, lors de la réception de Rouen, la même perf qu'Hyères samedi soir est faisable » conclut-il.
                                         (Var-Matin - Dimanche 9 Août)

Partager cet article

Repost0

commentaires