Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 09:51

L'Aviron Bayonnais assommé sur la fin

Bayonne tourne le dos à une victoire qui lui tendait pourtant les bras.

Les Basques lâchent un match à sa portée dans le temps additionnel contre Fréjus (1-1). Session de rattrapage demain soir contre Orléans

Pareille mésaventure était arrivée à l'Aviron Bayonnais en tout début de saison.

Lors de la troisième journée, à domicile contre Colmar, les joueurs basques avaient pris deux fois les devants et s'étaient fait rejoindre à deux reprises. Et comme à la fin du mois d'août 2011, l'Aviron pensait bien avoir fait le plus dur en marquant en toute fin de rencontre. Et les efforts fournis sont assez mal récompensés puisque deux minutes derrière, ils encaissent le but égalisateur.

Colmar et Fréjus, ce sont donc quatre points de perdus. Dans une course effrénée au moindre petit point, cela peut faire la différence en fin de saison.

Pour le coup, samedi soir, l'Aviron peut s'en mordre les doigts. Les coéquipiers de Manu Degoul ont été auteurs d'une première période plutôt timorée. Empruntés dans la circulation du ballon, les Bayonnais ne se sont montrés dangereux qu'une seule fois au cours du premier acte (un face-à-face perdu par Teddy Audinet face au gardien Varois Dreyer, 28e) mais n'ont pas été non plus super-inquiétés défensivement même si les visiteurs ont remporté cette première période au nombre d'occasions de but.

À 30 secondes près !

Et puis, tout s'est accéléré au retour des vestiaires. Passés tout près de la correctionnelle sur une action de Delclos (53e), les Bayonnais vont dominer la seconde période, passer par les largeurs et abuser de centres qui ne trouveront malheureusement pas preneurs. Sanz (59e), Degoul (61e), Famery (63e), Audinet (68e), Pinau (71e) et Serra (80ee) vont chacun avoir des situations intéressantes mais il manque l'instinct du tueur. Pourtant, sur une action mal engagée au départ, relance approximative d'Oukidja sur Soubervie qui balance une ouverture lointaine, Steve Pinau parvient à résister au dernier défenseur Varois et ouvrir le score pour les siens (89e, 1-0). Il inscrit ainsi son troisième but depuis le début de la phase retour et revient à une unité du meilleur buteur bayonnais, Diafutua (quatre réalisations).

Il reste 3 minutes de temps additionnel à tenir. Malheureusement, au bout du bout, l'attaquant Ba va réaliser le geste parfait et réduire à quasi-néant tous les efforts des joueurs basques.

L'Aviron Bayonnais n'aura pas le temps de gamberger. Dès demain soir, il faudra remettre le tablier et prendre nécessairement les trois points contre Orléans (match en retard de la 18e journée). Le onze de départ devrait être modifié et certains joueurs, mis au repos samedi soir, être alignés d'entrée de jeu pour redonner des couleurs aux ciel et blanc à treize journées de la fin.

Jakes Debounco - Sud ouest (Lundi 5 mars 2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires