Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 18:46

Un pas de plus vers le maintien

 

Face à des Varois redoutables, les Basques valident une troisième victoire consécutive à domicile.

On retire encore plus de fierté des victoires acquises dans la douleur. Celle obtenue hier soir (2-1) par les joueurs Bayonnais face à l'armada offensive varoise en fait partie. Et ce sont trois points supplémentaires très importants en vue du maintien en fin de saison. Les visiteurs ne s'étaient pas rendus sur la Côte Basque pour faire du tourisme. Emmenés par l'ancien Bayonnais Vareilles en fer de lance, les Varois attaquent le camp adverse assez rapidement, notamment par des coups de pieds arrêtés qui seront quasiment tous dangereux lors du premier acte. Les Bayonnais, plus fébriles, à l'image de leur gardien Duhour emprunté face à Vareilles (4e) et ne s'imposant pas non plus sur un lointain coup franc prolongé de la tête par Vareilles sur sa transversale (35e), vont quasiment mettre une demi-heure pour bien entrer dans la partie.

Malheureusement, les visiteurs ont déjà ouvert le score sur une frappe limpide, en force depuis l'entrée de la surface bayonnaise, de Fajr hors de portée de Duhour (26e, 0-1). L'Aviron s'en remet alors à son duo magique, Simon-Gbizie, pour revenir dans la partie. Gbizie profite d'une excellente ouverture de Sauvestre côté gauche pour centrer vers le gardien Cattier qui ne fait que repousser sur la tête de Simon en embuscade (30e, 1-1). Dans la foulée, un « une-deux » entre Simon et Gbizie est à deux doigts de profiter à Dos Santos dont la frappe échoue à quelques centimètres du poteau droit de Cattier (34e).
Un suspense tenace
Au retour des vestiaires, le coach varois a fait entrer deux nouveaux joueurs. Leur apport permet aux Fréjusiens de s'installer de nouveau dans le camp basque grâce à un fort pressing. Mais l'Aviron courbe l'échine jusqu'au tournant de la partie et la vilaine faute d'Orinel sur le jeune Bayonnais Sauvestre qui sort sur civière, victime d'une grosse estafilade au niveau du tibia. Le Fréjusien est exclu par M. Jochem (68e). Et à peine deux minutes plus tard, sur un long ballon côté droit de Soubervie, Gbizie se joue de deux défenseurs dans la surface varoise avant d'enrouler une frappe pied gauche dans la lucarne opposée (70e, 2-1). Le dernier quart d'heure est épique. Les Varois, en infériorité numérique, jettent toutes leurs forces dans la bataille pour revenir et encore croire à la Ligue 2. Les Bayonnais, eux, laissent un peu trop venir et loupent des occasions en or en contre. Le suspense dure jusqu'à la dernière des quatre minutes de temps additionnel. Il laisse place à une grande joie côté Bayonnais.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Dimanche 20 Mars)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires