Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 16:47

Bayonne compte sur ses jeunes

Anthony Dos Santos fait partie de ces jeunes joueurs formés au club et qui continuent de s'imposer en National. Rencontre.

Il prend souvent Marc Estrade, Michel Bidegain ou Jérôme Lalanne en exemple. Anthony Dos Santos rêve vraisemblablement d'être pris lui aussi comme exemple dans les années futures. Le jeune joueur bayonnais, qui a commencé le foot dans le club voisin de l'Élan Boucalais mais a réellement fait ses gammes à l'Aviron, est un de ces joueurs du « cru » qui prend de plus en plus ses marques au sein de l'effectif du National.

« Je suis arrivé à Bayonne en benjamins parce que tous mes potes y jouaient », indique le jeune milieu de terrain. « J'ai ensuite joué en 14 ans Fédéral et moins de 18 ans National avant de passer senior », ajoute celui qu'une lourde blessure tibia-péroné a empêché de jouer pendant presque plus d'un an en 16 ans. « Tos » comme on entend souvent prononcer son nom dans les travées de Deschamps, a ensuite fait partie du groupe réserve de l'Aviron coaché par Manu Bafcop qui a accédé en CFA 2. « Depuis deux ans, je m'entraîne et joue régulièrement avec le groupe du National. » Mais c'est cette année qu'Anthony a pris une place de choix dans le dispositif d'Alain Pochat. « Je ne pouvais que progresser, prendre de l'expérience en étant entouré de joueurs plus expérimentés que moi », explique-t-il, « mais cette année, il me semble que j'ai passé un cap », avoue-t-il à demi-mot en expliquant qu'avant, il était plus croqueur de ballons que maintenant : « Sur un terrain, il y a des guerriers, des chiens qui ne lâchent rien et à côté des joueurs qui paraissent plus élégants. Moi, au milieu de ces deux catégories, si j'arrive à élever mon niveau de jeu, je ne peux que progresser », insiste Anthony Dos Santos. Comme tous ses coéquipiers, il n'a pas été véritablement inquiet par le début de saison : « On dispute ce championnat depuis quelques années maintenant. On sait les efforts qu'il faut fournir pour se maintenir. Et on se rendait compte que les contenus de nos matches n'étaient pas si mauvais que cela », explique le joueur bayonnais.

« Plus sereinement »

« Depuis l'arrivée d'Henri Gbizie et son entente avec Serge Simon, on joue plus sereinement. Mais on sait aussi qu'il faudra continuer à fournir de gros efforts pour s'en sortir. » Et des efforts, Anthony en a fourni quelques-uns pour s'imposer dans le onze de départ depuis quelques semaines désormais : « A la base, je devais être la doublure d'Anthony Soubervie au poste de latéral droit mais ma polyvalence me permet de postuler à plusieurs endroits sur le terrain », explique le joueur qui a évolué tour à tour sur les deux postes de latéral, milieu défensif et désormais milieu droit. Et ce soir contre Fréjus ? « C'est une équipe qui viendra pour gagner si elle veut encore monter. Ça peut nous convenir. Mais il faut continuer à se battre et pourquoi pas terminer aussi bien que l'an passé. C'est l'intensité qu'on mettra sur chaque match qui fera la différence au bout. » Des paroles pleines de maturité pour un joueur de 22 ans.

Le staff bayonnais avait opté pour un groupe élargi hier soir lors du dernier entraînement de la semaine. Outre la suspension de Sébastien Pennacchio, Alain Pochat devra se passer des services de Jérôme Muthular touché aux adducteurs cette semaine lors d'une séance (une IRM déterminera la durée de son indisponibilité). Marc Estrade et Yohan Sauvestre (hématomes au mollet) étaient, quant à eux, incertains pour la réception de Fréjus ce soir. En revanche, bonne nouvelle avec les retours de Manu Degoul (blessé) et de Michel Bidegain et Anthony Dos Santos (suspendus).

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 19 Mars) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires