Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 09:53

Tout est possible pour Bayonne !

Gauthier Diafutua inscrit sur cette frappe le deuxième but des Bayonnais. 

Au terme d'un scénario improbable, l'Aviron Bayonnais s'est imposé contre un rival direct (5-3) et se permet de continuer à croire au maintien.

L'Aviron Bayonnais peut encore croire en son maintien. Samedi soir, à 19 h, au coup d'envoi, les joueurs basques ont tous dans la tête l'unique objectif pour encore garder intactes les chances de revenir vers les équipes non relégables : les trois points de la victoire. Vingt-cinq minutes plus tard, après une entame catastrophique, « la plus mauvaise depuis le début de la saison », notait Alain Pochat, le gardien basque Oukidja est déjà aller chercher le ballon à trois reprises dans ses buts et Diafutua s'est vu refuser un but pour une position de hors-jeu.

Ils ne doivent pas être alors nombreux à croire à un renversement de situation dans l'enceinte de Deschamps : « Le scénario était tellement grotesque avec des buts dignes de vidéo gags que derrière, avec la réaction des joueurs qui ont réussi à garder le cap malgré tout, je ne peux qu'être fier d'eux », ajoutait le coach bayonnais sur les ondes de France Bleu. Les coéquipiers de Michel Bidegain se sont plantés trois banderilles en l'espace de quinze minutes.Une relance hasardeuse dans leurs propres trente mètres alors que les consignes de début de match étaient assez différentes permet tout d'abord à Ech Chergui, passé par l'Aviron il y a quelques années, d'ouvrir le score (8e, 0-1). Une absence de marquage sur un corner offre le deuxième but à Biakolo (11e, 0-2) et une incroyable reprise de demi-volée de Cheick Touré qui lobe Oukidja enfonce définitivement le onze basque au troisième sous-sol (21e, 0-3) !

La réaction d'orgueil !

Les Martégaux se sont-ils alors vu trop beaux ? L'alerte sur le but refusé à Diafutua (24e) ne leur sert pas de leçon et c'est le capitaine bayonnais Bidegain qui sonne le premier la charge en réduisant l'écart à la demi-heure de jeu d'une tête rageuse suite à un corner de Soubervie au premier poteau (29e, 1-3). Diafutua va ensuite ramener les siens à une unité d'une splendide reprise de volée de l'entrée de la surface à la suite d'une bourde défensive de Mezague, prêté à Martigues par Montpellier (40e, 2-3). Au retour des vestiaires, les Bayonnais envahissent le camp adverse mais à vingt minutes de la fin, rien n'a changé et les « Txuri-Urdin » sont toujours derrière à un but. Alain Pochat a déjà procédé à ses trois remplacements (Pinau, Audinet et Untereiner). En cinq minutes, la plus mauvaise défense du championnat va exploser sous les coups de butoir de l'attaque la moins prolifique du National. Steve Pinau prend l'arrière-garde provençale de vitesse pour aller égaliser d'une frappe plein de sang-froid (71e, 3-3) avant que Teddy Audinet ne donne l'avantage aux siens d'une jolie tête décroisée sur un centre de Soubervie (75e, 4-3). L'incroyable s'est produit en moins de trois-quarts d'heure. Encore faut-il tenir dans les quinze dernières minutes. Mais l'occasion de revenir dans la course au maintien est trop belle pour la laisser filer. Pinau parachève le succès basque en toute fin de rencontre sur un excellent service d'Untereiner (87e, 5-3).

L'Aviron a relancé sa fin de saison grâce à ce succès improbable. Inscrire cinq buts n'était plus arrivé aux Bayonnais depuis la saison 2004/2005 et un succès contre Wasquehal (5-4). C'était lors de la 29e journée et cette victoire avait contribué au maintien de l'Aviron en National à l'époque. Cette fois-ci, c'était la 30e journée et on est en droit d'espérer le même sort qu'il y a sept ans. Samedi soir, l'Aviron a retrouvé le chemin des filets et les trois attaquants entrés en jeu sont impliqués dans quatre buts mais Steve Pinau préfère rester prudent : « Ces trois points n'auront de valeur que si l'on confirme ce succès à Cherbourg samedi prochain. » En tout cas, ce renversement de situation aura permis de souder encore un peu plus le groupe basque. L'opération maintien est lancée !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 2 Avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires