Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 14:50

L'Aviron veut lancer le sprint

Gauthier Diafutua, atout offensif de l'Aviron Bayonnais.

Double buteur lors de la victoire au match aller, l'attaquant bayonnais Gauthier Diafutua veut récidiver ce soir.

Rouen va-t-il marquer un tournant dans la saison si particulière de l'Aviron Bayonnais ? Après les trois dernières désillusions subies à domicile (défaites contre Luzenac et Orléans et le match nul concédé dans le temps additionnel à Fréjus), les joueurs bayonnais ont bien réagi à Rouen en ramenant un bon point (0-0). Un seul point, serait-on tenté de dire. « On nous refuse un penalty flagrant », explique Gauthier Diafutua, gestes à l'appui en désignant un défenseur stoppant une de ses frappes avec les mains, « on nous refuse un but que je marque pour une soi-disant faute au préalable de Steve sur le gardien et deux de mes frappes frôlent les montants rouennais. Non, vraiment, ce match nous reste un peu en travers de la gorge ! » Le meilleur buteur du club, avec quatre réalisations, ne veut pas croire à la descente de l'Aviron : « C'est sûr qu'on n'a pas pris les points qu'on devait prendre ces derniers temps mais on a aussi la chance que juste devant nous, ça n'avance pas très vite non plus », ajoute l'attaquant basque qui a posé ses valises sur la Côte basque en juillet dernier après un parcours plutôt atypique.

Avec Ben Arfa et Martin

« J'ai débuté au Plessis-Robinson avant d'intégrer Montrouge, puis le centre de formation de Brétigny-sur-Orge », indique Gauthier. Des débuts en région parisienne qui lui font croiser la route, entre autres, d'Hatem Ben Arfa et Marvin Martin. Et à 17 ans, c'est Watford, en D2 anglaise qui vient le chercher et lui fait signer son premier contrat pro de trois ans : « J'ai commencé avec les moins de 18 ans, mais comme il y a eu quelques blessés en seniors, j'ai intégré le groupe de la première. Il y avait deux joueurs français déjà dans le club à l'époque, Pierre Issa et Frédéric Brando », se rappelle Gauthier. Malheureusement, l'aventure en Angleterre ne dure que deux ans et demi, Watford accédant en Primer League avec un recrutement renforcé. Une saison prêté à Cherbourg avec un premier match contre l'Aviron Bayonnais lors de la saison 2005-2006 en National, quatre ans passés en Belgique, international congolais avec trois sélections sous les ordres de Claude Leroy et un an de chômage, mais des entraînements réguliers avec le club d'Hoffenheim en Allemagne « avec mon pote Demba Ba qui cartonne aujourd'hui », l'attaquant basque concède être en deçà de ses objectifs fixés en début de saison : « Je ne peux pas être content de mon rendement, notamment au niveau des buts marqués », regrette-t-il, « mais j'espère toujours atteindre cette barre des deux chiffres. » S'il y parvient, l'Aviron ne sera plus très loin du maintien. « Le maintien va se jouer au mental », ajoute Gauthier, « on sait qu'on doit encore rencontrer des concurrents directs. » A commencer ce soir par le Red Star qui reste un bon souvenir pour le buteur qui avait claqué à deux reprises au match aller et offert leur première victoire aux Bayonnais en championnat.

Jakes Debounco - Sud Ouest (Samedi 17 mars 2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires