Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 12:08

Un petit pas de plus

 

De la théorie de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. L'Aviron Bayonnais est encore en vie, c'est bien là l'essentiel. 

Tout va se jouer jusqu'à la dernière seconde. A trois journées de la fin, bien malin est celui qui peut donner le nom des trois équipes qui vont accompagner Gueugnon et Alfortville en CFA. A l'heure actuelle, Plabennec (37 pts), Colmar (38 pts) et Rodez (39 pts) sont dans la charrette mais Bayonne (40 pts) et le duo Pacy-Gap (41 pts) ne sont pas encore sauvés. Loin de là. Et l'Aviron n'a plus que deux matches à disputer : le déplacement à la Meinau dans quinze jours et la réception de Cannes lors de la dernière journée. « Ça ressemble un peu à notre situation d'il y a deux ans », indique Manu Bafcop, l'adjoint d'Alain Pochat sur le banc bayonnais. « On avait été chercher un point à Istres avant de battre Beauvais lors de la dernière journée. Si on peut aller prendre quelque chose à Strasbourg, on jouera tout contre Cannes. » Avant cela, les Bayonnais seront spectateurs de la 40e journée en fin de semaine. Pour faire simple, si l'Aviron veut garder son destin en mains, il faudrait que Plabennec et Colmar ne s'imposent pas respectivement à Beauvais et Créteil, et que Rodez soit accroché à domicile par Cannes.

« Garder le positif »

Samedi soir, l'Aviron Bayonnais a été tenu en échec par Rouen au terme d'une rencontre placée sous le signe de l'offensive (3-3) : « C'est bien une preuve que tous les matches, pour tout le monde, seront difficiles à gagner d'ici la fin. Les Rouennais n'avaient plus rien à gagner et pourtant ils se sont accrochés avec l'arbitre et sur le terrain également », explique Manu Bafcop. « Si on doit avoir des regrets, c'est sur notre fébrilité alors que nous avions bien débuté la partie. On doit se montrer plus féroce après avoir ouvert le score. » Les Normands, très en jambes offensivement, ont joué tous les coups à fond et auraient pu tout aussi bien l'emporter. « Si on veut rester positif, on retiendra qu'on a eu les ressources nécessaires pour revenir à deux reprises dans la partie », ajoute le technicien basque. « On est aussi un peu usés psychologiquement mais on s'accroche. Mais c'est clair qu'on ne peut pas se satisfaire de prendre trois buts à domicile non plus. » Les joueurs basques ont donc pris un point qui, mine de rien, les a un peu rapprochés de la barre des 43 points. Reste à savoir si cette dernière sera suffisante pour le maintien. « Le gros point positif, c'est notre solidarité toute la saison malgré des résultats quelquefois décevants. Les joueurs ne se sont jamais embrouillés. C'est important aussi pour les matches qu'il nous reste à jouer », termine Manu Bafcop. Michel Bidegain sera de retour pour le déplacement en Alsace et Bayonne a retrouvé le chemin des buts adverses. Ça aussi, c'est plutôt positif !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 9 Mai)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires