Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 23:50

Des tripes et du coeurPremière apparition et première victoire pour Nicolas Belvito sous le maillot du Racing. En s’imposant à Bayonne, les Strasbourgeois reviennent à 7 points du podium. PHOTOPQR/Sud Ouest/J.-D. Chopin

Mené 1 à 0 et tout près d'encaisser un 2ème but, le Racing Club de Strasbourg a trouvé les ressources hier à Bayonne pour aller chercher sa 2ème victoire à l'extérieur. Il remonte à la 8ème place du classement et se rapproche à sept points du podium.
« J’avais dit aux joueurs avant la rencontre que j’étais très fier de ce qu’ils avaient fait pour moi contre Évian et que je ne l’oublierai pas. Je leur avais demandé d’entretenir à Bayonne leur rêve de remontée en Ligue 2. Avec ou sans moi, je n’en sais rien. Mais ils l’ont fait. » Laurent Fournier est soulagé. Il est 22 h 15 hier à Bayonne et le Racing vient de signer sa 2 e victoire à l’extérieur. Après avoir attendu en vain 19 mois pour s’imposer hors de ses bases, il vient de l’emporter à Rodez et, donc, Bayonne en quinze jours. Pourtant, au stade Didier Deschamps, l’affaire aurait pu tourner au vinaigre pour lui après vingt minutes d’observation. À la 19 e, il encaisse en effet un but malheureux sur un centre de Pennacchio. Le renvoi de la tête de Donzelot est contré par un partenaire. Muthular se précipite sur le ballon qui traîne au point de penalty et le sert sur un plateau à Simon qui, à bout portant, ne laisse pas la moindre chance à Gurtner. La première occasion nette de la partie s’est terminée au fond des filets et malheureusement pour les Bleus, ce sont ceux du gardien alsacien.

Dans la minute suivante, le numéro 1 bas-rhinois va toutefois éviter le pire. Sur une échappée côté gauche et un centre en retrait du premier buteur de la partie, Gbizié ouvre parfaitement son pied à l’entrée des 16 m. Mais Gurtner détend le sien sur sa gauche pour sauver la balle de break (20 e). En une minute, le RCS a pris l’eau. La parade de son portier lui permet cependant de rester à flot. L’équipe de Laurent Fournier va alors bénéficier d’un petit coup de pouce du corps arbitral en égalisant sur un but très probablement entaché d’un hors-jeu. Sur un corner tiré de la droite, Belvito rate sa reprise au 1 er poteau, mais Mathlouthi redresse suffisamment la sienne du gauche au 2 e poteau pour surprendre Duhour. David Ledy, plus qu’étrangement seul à un mètre de la ligne, pousse au fond un ballon qui filait tout seul dans les buts (25 e).

Laurent Fournier et ses hommes ne se plaindront pas de la clémence du corps arbitral en la circonstance. Ils vont ainsi rentrer aux vestiaires sur la même ligne que des Bayonnais qui accusent un peu le coup. Et vont l’accuser encore plus après cinq minutes, à la 50 e, lorsque David Ledy va avoir la bonne idée de signer son 3 e doublé, après ceux réussis contre Alfortville en championnat et à Reipertswiller en Coupe de France. Sur un ballon à l’entrée de la surface, le Haut-Rhinois décoche une frappe du droit légèrement déviée qui finit sa course dans le soupirail gauche du but aquitain. « J’entends beaucoup de commentaires négatifs sur David, mais pour moi, depuis le début de saison, il est exceptionnel, en particulier sur le travail défensif qu’il abat », lui rend hommage son entraîneur. « C’est pour ça que je suis d’autant plus heureux qu’il marque deux fois ce soir (hier).»

L’essentiel est fait. Le RCS tient le bon bout. Son 2 e succès en trois voyages s’esquisse. Comme souvent, Régis Gurtner va en affiner les contours, en allant chercher plusieurs ballons aériens très chauds, avant de se coucher dans les arrêts de jeu sur sa droite, au pied de son poteau, après une vicieuse tête renversée d’Estrade (90 e + 5). « Régis nous gagne le match », commente l’entraîneur-adjoint Jacky Canosi. Un succès qui tombe à pic, même si ceux de Fréjus, Rouen et Amiens en atténuent un peu la portée. Ce matin, les Strasbourgeois sont 8 es, à sept points d’Amiénois qui viennent de reprendre place sur la 3 e marche du podium. « Si on prend six points sur les deux déplacements de la semaine, ce sera super intéressant pour la suite », espère le double buteur David Ledy. Les Bleus savent ce qui leur reste à faire.

Stéphane Godin - L'Alsace (Jeudi 27 Janvier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires