Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 12:59

Bayonne, un nul obtenu au finish

Grâce à un but marqué à la 94e l'Aviron partage les points.
On jouait les arrêts de jeu, la 94e minute exactement. Non seulement les Bergeracois menaient au score, mais en plus ils semblaient maîtriser leur sujet. Mais il aura suffi d'une dernière action basque, en forme de jeu de billard, et d'une défense locale devenue tout à coup fébrile. Boutadjine s'en est alors allé, seul, défier Schmitt, et offrir la balle de l'égalisation à son compère Launay (94e).

Pourtant, tout avait débuté dans le meilleur des mondes, une heure et demi auparavant. Au bout d'une minute à peine de jeu, Ipek, de la tête, exploite parfaitement un superbe centre venu de la droite. L'ancien angloy exploite à merveille une drôle d'hésitation de Dargelos dans les cages bayonnaises (1ère).

Voilà donc les Bergeracois installés idéalement dans la rencontre. Mais si la défense basque ne donne pas vraiment des signes de rigueur, le reste de la formation bayonnaise conjugue joliment son football et fait frissonner les Bergeracois sur quelques contres (31e et 35e). Par contre, ce sont les joueurs de Paul Maso qui terminent ce premier acte pied au plancher. Fabien, par deux fois, voit le cadre se dérober devant lui. Un sauvetage sur la ligne visiteuse (41e) et une tête mal ajustée (44e) empêche le Bergerac Foot de tourner en tête à la pause.

Coaching parfait

La première action de la seconde mi-temps est de la même veine : Fabien se heurte à nouveau à un Dargelos pour une fois inspiré (46e). Les possibilités bergeracoises s'additionnent, sans pour autant changer le tableau d'affichage face à une équipe bayonnaise de plus en plus joueuse. Mais alors que l'impatience se fait sentir, la tête de Seignet, tout juste entré en jeu, trouve enfin les filets adverses (64e). Coaching parfait de Paul Maso, d'autant que les Basques ont bien du mal à s'en remettre. Offensivement, ils n'ont plus la même verve. Le Bergerac Foot semble donc se ménager une fin de rencontre sereine... jusqu'à cette fatale ultime minute des arrêts de jeu. Les Bayonnais ont su forcer leur destin alors qu'en face, les Bergeracois n'ont pas pu gérer le leur jusqu'au bout.

Sud-Ouest (Lundi 15 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article

commentaires