Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 23:53

La réserve bayonnaise s’attaque au leader

Trois jours après le partage des points (0-0) face à un gros outsider, Agen, à Didier Deschamps, l'Aviron accueille cette fois-ci le leader du groupe F, qui compte vingt points d'avance sur les Basques.
Mercredi soir, l'Aviron Bayonnais a disputé le premier de ses deux matches en retard pour mettre à jour son calendrier (le deuxième contre Blagnac aura lieu le 3 avril prochain). C'était contre Agen et les joueurs de Cédric Pardeilhan ont dû partager les points avec un gros outsider du groupe (0-0) : « Il nous a juste manqué un peu de réussite devant les buts » regrettait le coach bayonnais, « car pour le reste, on a eu les occasions, on a mis du mouvement au jeu et malgré le terrain, on a essayé de produire du jeu. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. »

Et effectivement, à la vue des 90 minutes de jeu, on pouvait même se demander laquelle des deux équipes joue une éventuelle accession au CFA : « Pour eux, ce résultat nul est plutôt positif si on regarde le scénario du match. Ils s'en tirent plutôt bien » ajoute encore Cédric Pardeilhan. « C'est un peu dommage pour nous, mais ce sont déjà 2 points de pris contre un gros bras de la poule. Mes joueurs ont été sérieux de bout en bout, ils n'ont pas lâché leurs partenaires, chacun dans ce qui lui avait été demandé. C'est juste rageant de ne pas avoir marqué. » Notamment au cours du premier acte où les Bayonnais ont certainement loupé le coche. Après le repos, les joueurs Lot-et-Garonnais, sermonnés (pour ne pas dire plus) par leur coach, ont essayé de mettre leur empreinte sur la rencontre mais en vain.

Six matches sans défaite

Cela dit, les coéquipiers de Vincent Escude-Candau n'étaient pas non plus à l'abri d'encaisser un but casquette en toute fin de match. Mais il n'en a rien été. L'état du terrain n'a pas non plus favorisé l'accélération du jeu, « des fois, les transmissions de balles sont moins rapides, d'autres fois, l'intention est bonne mais un mauvais rebond gâche tout » indique Cédric Pardeilhan, mais finalement, les Basques ont réussi à consolider leur invincibilité actuelle, portée désormais à 6 rencontres (NDLR : 3 victoires et 3 nuls).

Du coup, la réception du leader Béziers demain soir, toujours à Deschamps, prend une importance toute relative : « A l'aller, on avait eu la possession du ballon les trois-quarts du temps, on avait loupé huit duels face au gardien et eux nous avaient planté 2 buts en trois occasions » se rappelle le coach Basque. Un penalty loin d'être évident, un but quasiment donné à l'adversaire, les statistiques de début de saison ne plaidaient pas non plus à l'époque pour la bande à Pardeilhan. « Beaucoup de choses ont changé depuis le match aller. Ils ne sont certainement pas leaders pour rien mais nous avons aussi progressé. Maintenant, il y aura certainement un turnover obligatoire car ce sera le troisième match en huit jours. » Le groupe sera dévoilé au cours du dernier entraînement ce soir. Les Biterrois, légèrement diminués, viendront jouer en contre. Méfiance donc !

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Vendredi 19 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article

commentaires