Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 18:17

Relancer la série

La défaite face à Béziers (2-4) la semaine dernière a stoppé une série d'invincibilité de six matches.
Après trois matches joués en l'espace d'une petite semaine, voici que les joueurs de Cédric Pardeilhan n'ont pas joué depuis quinze jours. Des changements de rythme auxquels il est difficile de s'habituer mais qui sont le quotidien des réservistes bayonnais depuis le début de la saison. L'Aviron B traîne d'ailleurs encore un match en retard (à disputer contre Blagnac le 3 avril prochain à Deschamps) et ne compte plus désormais que deux petites longueurs d'avance sur les Blagnacais justement, première formation à devoir passer par les barrages pour se maintenir en CFA 2. Les joueurs basques qui restaient sur une belle série d'invincibilité (trois victoires et trois matches nuls) sont tombés le 20 février dernier contre le leader Béziers (4-2). Non sans avoir démérité mais coupables d'erreurs tant individuelles que collectives notamment dans le domaine défensif.

Des erreurs à gommer

Ce sont des erreurs qu'il conviendra de gommer lors de ce déplacement en Haute-Garonne demain à Cugnaux, une formation mal en point au classement et qui compte elle aussi un match en moins. Les deux équipes n'étant séparées que par cinq petits points, autant dire que le duel demain soir vaudra très cher.

Viser huit points d'avance

Les joueurs de Cédric Pardeilhan, en cas de victoire, possèderaient alors huit points d'avance sur les premiers relégables directs. La semaine dernière, Arcachon, le dernier, s'est rebiffé et s'est imposé à domicile contre Tournefeuille. Du coup, les joueurs du Bassin se remettent un peu dans le chantier (29 pts), juste derrière Cugnaux (31 pts). Tournefeuille et Blagnac sont actuellement barragistes (33 et 34 pts) et le Stade Montois, qui a changé sa paire d'entraîneurs, s'est sorti une belle épine du pied en s'imposant à Trélissac (38 pts).

Reste qu'au niveau du terrain, l'Aviron Bayonnais n'est certainement pas à sa place dans cette lutte pour le maintien. Coach Pardeilhan se refuse d'ailleurs à regarder derrière soi et martèle à ses hommes qu'ils peuvent revenir dans la partie haute du classement. Avec une infirmerie qui se vide de plus en plus, il n'aura que l'embarras du choix pour composer son groupe destiné à ramener au moins deux points de Cugnaux.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Vendredi 5 Mars)

Partager cet article

Repost0

commentaires