Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 11:25

SR Colmar

Jamais deux sans trois ?  

ximun duhour, aviron bayonnais football 

Les Colmariens reçoivent à 18h00 l’Aviron Bayonnais à l’occasion du troisième rendez-vous de la saison au Stadium. Vainqueurs d’Orléans et de Rodez, les Verts tenteront la passe de trois.

Les quatre premiers matches de championnat ont apporté leur lot de surprises à une équipe qui avance pas à pas dans ce National. Les Colmariens ont gagné deux fois à domicile sur le score de 1-0 et perdu deux fois à l’extérieur (1-0 et 2-1). Pourtant Damien Ott n’a pas jugé opportun de changer son groupe et ce sont les 16 mêmes joueurs qui étaient inscrits sur la feuille de match lors de ces quatre rencontres. « Je pense que beaucoup d’entraîneurs auraient aimé être à ma place, car cela veut dire que les joueurs m’ont donné satisfaction et que nous avons été épargnés par les suspensions et par les blessures. »

Kerssane et Mondeguer rentrent

Ce soir, contre Bayonne, l’entraîneur des Verts a donc pour la première fois apporté deux changements à son groupe en incorporant Khalid Kerssane et Michel Mondeguer en lieu et place de Julien Michon et Adam Shaïek. « Je n’ai pas fait ces deux changements pour faire plaisir aux joueurs, prévient Damien Ott. J’ai fait un choix tactique et j’ai besoin de ce choix pour un problème d’équilibre du groupe. »

En retirant deux milieux récupérateurs pour un défenseur et un attaquant, l’entraîneur colmarien cherche-t-il à renforcer une attaque qui ne s’est pas encore vraiment libérée depuis le début du championnat ? « Il faut évidemment trouver des solutions pour marquer plus, glisse-t-il. En rappelant deux joueurs qui sont bien en ce moment, je m’offre de nouvelles perspectives. »

Il reste que les Colmariens ne changeront pas leur projet de jeu, selon le coach, et ne partiront pas à l’abordage sans assurer leurs arrières. « Il faut rester dans la peau d’un outsider. Après le match de Rouen, la semaine dernière, c’est une rencontre de notre championnat que nous allons disputer aujourd’hui, sans manquer de respect à notre adversaire. Bayonne, c’est une équipe qui doit et qui va faire un gros match. Les Bayonnais savent que c’est ici qu’ils peuvent prendre des points. »

Appel au public et au kop

Lors des deux déplacements à Amiens et à Rouen, Damien Ott a été impressionné par la grosse pression que le public peut mettre sur une rencontre. « Dans les deux cas, le public a été omniprésent et a sans doute contribué à la victoire de sa formation. À Colmar, les spectateurs commencent à bouger, mais je les encourage à franchir un cap. On joue pour eux, on joue pour les Colmariens, il faut qu’ils comprennent qu’on a besoin d’eux. Ils verront de plus en plus qu’ils ont un rôle important à jouer. Les deux dernières saisons en CFA, on ne sentait pas la pression. En ayant vécu deux déplacements, on se rend bien compte que le National est différent. C’est dommage qu’on n’ait plus de kop. Il nous a bien aidés. » Les volontaires semblent être les bienvenus.

Hubert Himburg - L'Alsace (Samedi 4 Septembre)

Partager cet article

Repost0

commentaires