Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:39

Un gros morceau pour l'Aviron Bayonnais B

Le Stade Bordelais qui évolue en haut de tableau de CFA 2 ne sera pas facile à éliminer pour parvenir en quarts de finale

Le premier week-end de janvier avait vu les qualifications de Bergerac et Agen (CFA2), Arcachon (DH) et le FC Born (PL) pour les quarts de finale. Il y a une semaine, Saint-Emilion (DSR) créait la surprise en tombant Marmande. Ce soir, à 20 heures, Bayonne B (DH) va tenter le même exploit avec la réception du Stade Bodelais (CFA2). Les deux dernières qualifications se jouant à Chamiers (contre la réserve des Girondins) et Trélissac (contre Sarlat).

Pour revenir aux joueurs de Cédric Pardeilhan, ils vont devoir faire preuve d'une solidarité à toute épreuve contre des Bordelais qui avaient fait impression en début d'année en venant s'imposer aux Genêts en championnat de CFA 2 (4-2). Après treize journées, le Stade Bordeais a pris place sur le podium, à seulement deux longueurs du leader Balma et avec la deuxième attaque de la poule F. "Devant, on sait que ça va très vite et derrière, c 'est solide et ça ne bouge pas" explique le coach bayonnais. "Quelques joueurs de leur groupe ont connu d'autres expériences, ce sera un match super intéressant à jouer pour peu qu'on arrive à se transcender". La défaite subie à Arcachon samedi soir en championnat (2-0) n'est d'ailleurs pas un signe très positif.

Quelques changements après Arcachon

Et pourtant les noms couchés sur la feuille de match pouvaient laisser supposer un tout autre résultat : "On avait des joueurs qui n'avaient plus joué depuis quelque temps déjà" reconnaît Cédric. "On a connu 20 minutes initiales difficiles puis jusqu'à la pause, on était très bien. Et puis, en seconde période, on a été trop amorphe, on s'est trop regardé et on a commis des erreurs qui nous coûtent la victoire". Cheikh Touré reprenait la compétition après de longues semaines d'absence. Idem pour Guillaume Sanz, Olivier Serra et Teddy Audnet. Et Romain Tharradin faisait ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs. "C'est dommage car j'avais senti de l'envie à l'entraînement la veille du match et, au final, ça ne s'est pas traduit samedi soir sur le terrain" regrettait le coach basque.

De l'envie, il en faudra pour contenir les velléités offensives du Stade Bordelais : les frères Dia (si les deux sont alignés), Vimes, de Gea et Niang peuvent faire de grosses misères à n'importe quelle défense dans un grand soir. "Il y aura quelques changements" a annoncé, hier soir, Cédric Pardeilhan, avant le dernier entraînement de ses joueurs. "Je n'ai pas encore arrêté mes choix définitifs mais des garçons comme Rémi Elissalde et Cyril Guillou devraient intégrer le groupe ce soir".

De toute façon, il y a aussi un autre match de Coupe des Pyrénées (8es de finale) en fin de semaine à Hendaye (PL) pour la première réserve et la réception de la Bourbaki de Pau B (1re Division District) pour la seconde réserve. Tout le monde devrait y trouver son compte;

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Mardi 17 Janvier 2012)

Partager cet article

Repost 0

commentaires