Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 09:00

Du lourd et un piège

Le tirage au sort n'a pas épargné les Croisés de Bayonne et Tarnos. L'Aviron, pour son entrée en lice, doit éviter une mauvaise surprise à Oloron

Pour son entrée en lice, l'Aviron Bayonnais devra aller chercher sa qualification à Oloron. Les Béarnais ne devraient pas poser de grosses difficultés aux joueurs d'Alain Pochat même si sur un match de Coupe de France, tout est possible. Les Oloronais, auteurs d'un match nul à l'Arin Luzien (1-1) la semaine dernière en championnat sous les yeux du coach bayonnais, sont cependant invaincus cette année en cinq rencontres, toutes compétitions confondues. Ce match pourrait permettre en outre au staff bayonnais de faire tourner l'effectif basque et de donner un peu plus de temps de jeu à certains joueurs sans mettre en péril une qualification pour le 6e tour. D'autres, très souvent sur la brèche depuis deux mois et demi de compétition maintenant, pourraient ainsi se reposer un peu. Les Bayonnais restent sur de probantes prestations en championnat comme celle de mardi face au 3e du National, Créteil (1-1) et doivent s'attendre à trouver en face d'eux onze joueurs prêts à tout pour forcer leur destin.

Les Croisés de Bayonne retrouvent donc Mérignac sur leur route samedi soir à Deschamps (19 heures). Trois ans après. Les Bayonnais de l'époque, au même niveau de la compétition, s'étaient qualifiés sur la plus petite des marges. On peut même considérer que les Croisés sont la bête noire des Mérignacais. Au cours des trois dernières saisons, l'équipe basque s'est qualifiée à trois reprises contre le SAM : Coupe de France en 2006, Coupe d'Aquitaine en 2007 et en 2008 ! Forts d'un bon début de saison, les joueurs de Lionel Cabot ne sont plus à un exploit près même si les Mérignacais restent sur trois victoires d'affilée en CFA 2 dont la dernière chez le leader invaincu, Toulouse B. Plus mauvaise attaque cependant du groupe F en championnat, Mérignac ne sera pas facile à manoeuvrer. Le match sera cadenassé, le moindre détail vaudra très cher.

De son côté, Tarnos devra réaliser un troisième exploit consécutif pour poursuivre son aventure en coupe. Après Arcachon (CFA 2) et Anglet (CFA), les coéquipiers de Régis Lesca se voient offrir Bergerac, autre pensionnaire de CFA 2, dimanche après-midi à l'Intercommunal (15 h 30). Les Périgourdins possèdent la troisième défense de leur groupe en championnat après six journées (seulement six buts encaissés). Il sera difficile aux Tarnosiens de déboulonner une formation aussi solide. Mais pour leur sixième match de la saison à domicile (petite particularité en Aquitaine cette année, les hommes de Slim Loukil n'ayant disputé aucune rencontre à l'extérieur) et avec autant de générosité et de solidarité que sur les deux matches précédents, tout reste possible. C'est ce qui fait le charme de la Coupe de France.

Sud-Ouest - Vendredi 16 Octobre

Partager cet article

Repost 0

commentaires