Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 23:57

Bayonne a patienté

 Cyril Guillou (à droite) et les Bayonnais ont logiquement dominé Cyril Dubroca et les Angloys. PHOTOJEAN-DANIEL CHOPIN

Cyril Guillou (à droite) et les Bayonnais ont logiquement dominé Cyril Dubroca et les Angloys.

Longtemps accrochés, les Bayonnais finissent par se qualifier après prolongation.

L'affiche était alléchante. Entre une équipe bayonnaise en nets progrès depuis quelques rencontres de National et des Genêts invaincus dans leur groupe de CFA 2 depuis le début de la saison, on était en droit d'assister à un sacré choc. Le temps était de la partie et un nombreux public avait fait le déplacement au stade Saint-Jean. Elouaari et Berhondo sont absents chez les locaux. Alain Pochat a quelque peu fait tourner son effectif, largement sollicité ces trois dernières semaines. Teixeira et Giron sont dans la tribune, Serra est sur le banc des remplaçants.

Au cours de cette première période, les Genêts d'Anglet sont bien en place tactiquement et c'est à eux que revient la paternité de la première action véritable du match sur un corner de Louit : Sautier prend le dessus sur Touré mais sa reprise de la tête est hors cadre (6e). D'ailleurs, les duels que vont se livrer ces deux joueurs seront bien l'une des attractions de ce premier acte.

Equilibré durant une heure

Pour répondre à cette occasion angloye, l'Aviron réagit par l'intermédiaire de Diafutua à l'entrée de la surface mais dont la frappe à ras de terre échoue à côté du cadre également (12e). La pointe bayonnaise s'essaie une nouvelle fois dix minutes plus tard mais sans plus de réussite et en face, Sautier échoue également sur Duhour (23e). Les Bayonnais alternent la circulation du ballon derrière avec les transversales, s'évertuant à trouver les deux milieux excentrés Guillou et Famery. La fin du premier acte se termine sur une occasion de part et d'autre : Sanz, au terme de deux jolis « gris-gris » dans la surface, voit sa frappe déviée par Laporte sur le poteau de Gruel (35e) et en face, Sautier voit sa tête décroisée flirter avec le montant droit de Duhour (38e).

Au cours du second acte, l'Aviron prend de plus en plus ses aises dans la moitié de camp angloye et se montre très dangereux : le gardien angloy Gruel doit s'employer avec deux parades magistrales sur des frappes de Guillou (56e) et Soubervie (63e) qui prenaient la direction de sa lucarne et est tout heureux de voir Sarrabère et Bidegain se gêner à la réception d'un centre de Soubervie (82e). Les Genêts résistent tant bien que mal et vivent d'expédients. Mais ils parviennent à pousser les joueurs Bayonnais à la prolongation. Sur un nouveau renversement de jeu, Famery prend le dessus sur Dubroca côté gauche de l'attaque bayonnaise et centre en retrait pour la reprise imparable de Lamothe, du pied gauche également (102e, 0-1). L'Aviron peut respirer juste après que son gardien Duhour ne détourne en corner un coup franc de Louit qui partait sous sa barre (107e). Et les Genêts de se faire éliminer une nouvelle fois en prolongation !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 17 Octobre) 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires