Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 17:45

 L'Aviron s'impose d'extrême justesse 

Sans être extraordinaire, l'Aviron a obtenu son ticket pour le 7e tour de la coupe.

Il vaut mieux dans ces cas-là ne retenir que l'essentiel. Pourtant pas dans un grand soir, l'Aviron a décroché son ticket pour le septième tour de la Coupe de France samedi soir en Gironde, contre le Stade Bordelais. Un succès obtenu lors de la séance des tirs au but, après que les deux équipes n'aient pu se départager en 120 minutes de jeu (0-0). « Ça a été pénible à vivre comme match, mais on a coutume de dire que seule la qualification compte en Coupe de France », a déclaré l'entraîneur bayonnais, qui dès les premières minutes du match a senti que ses joueurs « manquaient de peps. »

Face à des Girondins rapidement réduits à dix au retour de la pause, Bayonne n'a jamais trouvé la solution dans le jeu. Seules les tentatives de Guillou (45e) et de Teixeira Barbosa en prolongation (105e+2) ont alerté Ardouin, le portier adverse. « Même après l'expulsion de leur joueur, ça ne nous a pas facilité la tâche. Le match s'est transformé en attaque défense. On a buté contre un mur et on s'est même fait peur par moments. Autant contre Anglet, au tour précédent, on sentait qu'on avait la main mise sur le match autant sur celui-ci, on était à l'envers dans tous les domaines. On n'a pas produit un contenu digne de ce nom. Heureusement, notre gardien a fait ce qu'il fallait pour qu'on se qualifie », a analysé Pochat.

« Pourquoi pas Bastia ? »

Côté girondin, les tentatives de Moussa Dia (3e), Baïdy Dia (49e) et Bottazzini sur coup franc (97e et 100e), n'ont pas connu meilleur sort. « Cela fait désormais trois matchs qu'on n'encaisse pas de but, c'est bon pour la confiance », a fait remarquer le défenseur Degoul. Invaincus en octobre, les joueurs de l'Aviron vont désormais se recentrer sur le championnat. Dix-huitième du National, le club du président Bertrand Petit se déplacera en terre parisienne pour y affronter le Paris FC samedi soir. La Coupe fera, elle, son retour les 19 et 20 novembre, avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 2. « Pourquoi pas retrouver Bastia au prochain tour », a souri Pochat. Son président préfère attendre : « J'aimerais rencontrer une autre équipe de Régionale ou dans ce genre, pour après tiré une Ligue 1, en 32e de finale pour fêter la nouvelle année. Ce serait à domicile, ce serait plus intéressant. »

Kévin Laborde - Sud Ouest (Lundi 31 Octobre 2011)

Partager cet article

Repost 0

commentaires