Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:30

ANGLET - BAYONNE 0-1 a.p (MT : 0-0)
Arbitres : MM. Dzubanowski, Nardou et Jouannaud.
But : Lamothe (102e) pour Bayonne.
Avertissements : Baptista (122e) à Anglet. Touré (41e), Bidegain (51e), Lamothe (108e), Elissalde (120e) à Bayonne.

ANGLET : Gruel, Dubroca, Camiade, Laporte, Arhancet, Baptista, Louit (Pageault 106e), Lapègue (Lefebvre 76e), Delavier, Maubaret, Sautier (Junqua 86e). Entraîneur : Henri Olazcuaga.
BAYONNE: Duhour, Soubervie, Chort, Toure, Bidegain, Elissalde, Lalanne, Famery, Guillou (Lamothe 82e), Sanz (Serra 58e), Diafutua (Sarrabère 68e). Entraîneur : Alain Pochat.

Les Bayonnais ont dû attendre la prolongation pour venir à bout des Genêts (1-0). Ils se qualifient logiquement pour le 6ème tour de la coupe de France suite à une partie qu'ils ont controlée de bout en bout.

Les adeptes des derbies d'antan n'auront certes pas trouvé leur bonheur dimanche après-midi mais doit-on simplement s'en plaindre ? Les joueurs angloys, la moitié étant passée par la case Bayonne, ont attendu la dernière minute de jeu pour prendre un avertissement. Toute la partie, ils ont été bien en place tactiquement, empêchant le plus possible l'Aviron de s'approcher des buts de Yannick Gruel. De son côté, l'Aviron a développé son jeu avec patience. Parfois, il aura manqué la dernière percussion nécessaire pour planter son adversaire mais les co-équipiers de Michel Bidegain ont semblé maîtriser la partie notamment après l'heure de jeu. La chaleur a fait souffrir les organismes. L'Aviron a sagement attendu son heure et planté la banderille décisive à un quart d'heure de la fin de la prolongation. C'est en plus un ancien Angloy (tout du moins, évoluant aux Genêts l'an dernier) qui s'est chargé de la sentence. Auparavant, l'apport technique de Cyril Guillou, les perforations de Jonathan Famery auront fini par emmener les Genêts au bord de la rupture.

La prolongation n'est cependant pas une bonne nouvelle pour aucune des deux équipes qui ne se plaindront pas d'avoir toute la semaine pour récupérer. Les Bayonnais qui enchaînent les rencontres ces derniers temps s'en seraient bien passés. Les Genêts, eux, se font sortir pour la cinquième fois d'affilée de la Coupe de France en prolongation ! On sentait la mainmise collective et individuelle bayonnaise de plus en plus pressante pour les Angloys. Mais tant que ce fameux premier but n'était pas arrivé, les locaux pouvaient encore rêver aux tirs au but. Famery est passé par là. Il élimine le capitaine angloy avant de s'enfoncer dans la surface côté gauche et d'adresser un centre en retrait parfait que Yoann Lamothe reprend victorieusement du pied gauche. Les Bayonnais ne trembleront qu'une seule fois par la suite mais Ximun Duhour se montrera intraitable sur le coup franc de Ludo Louit, ancien bayonnais.

Les temps forts

1ère période
-7e: corner de Louit et tête, non cadrée de Sautier.
-12e : réaction Bayonnaise avec Lalanne qui trouve Diafutua à l'entrée de la surface mais la frappe de l'attaquant Bayonnais n'est pas cadrée.
-19e : retour d'Arhancet dans la surface Angloye, dans les pieds de Lalanne, idéalement servi par Guillou.
-22e : récupération de Lalanne sur Delavier, le milieu Bayonnais glisse à Diafutua qui enchaîne contrôle de la poitrine et frappe mais cette dernière n'est toujours pas cadrée.
-23e : Sautier prend le dessus sur Bidegain à gauche dans la surface, angle fermé, tente sa chance, dans les gants de Duhour, sans danger.
-32e : centre tendu de Soubervie sur lequel Sanz est trop court de quelques centimètres avec un dégagement en corner de Laporte. Sur le corner qui suit, tête de Touré, toujours pas cadrée.
-35e : double gri-gri de Sanz dans la surface Angloye suivi d'une frappe légèrement déviée par Laporte qui termine sa course sur le montant gauche de Gruel.
-38e : corner de Louit et tête décroisée de Sautier à côté.

2ème période
-55e : frappe de Guillou de 25 mètres, Gruel détourne d'une belle claquette en corner.
-62e : Famery, côté droit de l'attaque Bayonnaise, trouve Soubervie en retrait. Le latéral droit Bayonnais enroule sa frappe sous la barre de Gruel qui s'envole et détourne en corner.
-72e : Lob de 30 mètres de Louit qui ne surprend pas Duhour.
-82e : coup franc de Soubervie dans la boîte Angloye mais Sarrabère et Bidegain tous seuls à la retombée, manquent leur reprise.

Prolongation
93e : joli travail de Serra côté droit, centre pour la tête plongeante de Famery contrée par le retour de Dubroca.
101e : centre de Soubervie, tête de Sarrabère, deuxième poteau Famery et Dubroca se jettent, corner.
102e : nouvelle récupération Bayonnaise, Famery élimine Dubroca à gauche et centre pour la reprise de Lamothe, toujours du gauche, imparable (0-1).
105e : coup franc excentré de Louit, Duhour détourne en corner.

Les réactions

 
Yoann LAMOTHE, buteur de Bayonne : « Même s'il y avait deux divisions d'écart, on savait que sur un derby, ils allaient tout donner. On a eu quelques occasions mais ils ont bien tenu. Je voyais bien la séance des tirs au but arriver mais j'ai un très bon ballon que je prends bien pour l'ouverture du score. C'est dur car on enchaîne les matches mais le coach avait décidé de faire tourner un peu. Aujourd'hui, c'est surtout la chaleur qui nous a gêné.»

Michel BIDEGAIN, capitaine de Bayonne : « On savait que ce serait compliqué mais on n'a pas douté. On a quand même eu la main mise sur le match et la qualification est méritée. Il fallait être patient et surtout ne pas prendre de but casquette. On a disputé notre neuvième match en trois semaines mais je trouve qu'on est bien préparé pour ça

Henri OLAZCUAGA, entraîneur d'Anglet : « On est déçu c'est certain car même avec les deux divisions d'écart, on espère toujours passer. On a bien tenu jusqu'à la 70e minute mais après, on a trop souvent été mis en danger. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. C'est cruel car on perd après la prolongation mais plus le match avançait et plus leur mainmise sur le match était importante. J'espère qu'il n'y aura pas de contrecoup derrière et qu'on va vite rebondir en championnat

Cyril DUBROCA, capitaine d'Anglet : « On quitte la Coupe de France avec un peu de regret mais bon, on a essayé de s'accrocher le plus longtemps possible. Physiquement, on avait les jambes lourdes à la fin, et tactiquement, on était bien en place mais on manque de maîtrise. Logique quand on met autant d'énergie à défendre

           

www.foot64.fr : le site référence du football départemental

Partager cet article

Repost 0

commentaires