Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 19:19

Que de regrets pour l'Aviron Bayonnais

Les joueurs d'Alain Pochat s'inclinent en toute fin de match sur l'une des rares occasions cristolliennes. Troisième défaite consécutive pour Bayonne qui a cruellement manqué de réalisme.

Après la débâcle de la semaine passée face à Alfortville (0-4), l'Aviron Bayonnais avait l'opportunité de rattraper les points perdus face à Créteil. En pleine crise après l'agression mystérieuse de leur entraîneur, les Cristoliens comptaient sur cette rencontre pour repartir de l'avant et assurer leur maintien rapidement. Les Bayonnais débutent timidement cette partie. Appliqués à bien défendre, ils en oublient parfois d'attaquer. Les joueurs d'Alain Pochat peinent à sortir de leur moitié de terrain et Créteil se crée de nombreuses occasions. La première après une défense passive de Degoul qui oblige Duhour à sortir dans les pieds de Marques l'avant-centre cristolien (12e) ; la seconde suite à une faute de Degoul sur Jean-Michel Lesage (14e).

Vingt premières minutes difficiles mais les visiteurs vont réagir dans la foulée. 21e minute, Pennacchio, lancé plein axe par Bidegain, file au but mais manque son face à face en croisant trop sa frappe. Bayonne s'enhardit et prend alors possession du terrain. À la 27e minute, Soubervie déborde et sert sur un plateau Pinau, seul à quatre mètres, qui ne parvient pas à ajuster sa tête. Les attaquants bayonnais manquent cruellement de réalisme. Créteil réagit par Youssouf qui décoche une lourde frappe de 30 mètres qui heurte violemment la barre transversale de Duhour. Le portier bayonnais est une nouvelle fois sauvé par ces poteaux à la 44esur un coup franc magistral de Lesage.

Manque de réalisme

À la reprise, l'Aviron Bayonnais se montre plus conquérant. Mais Bayonne manque de réalisme à l'image de Pinau, parti seul à la limite du hors-jeu, qui est finalement repris par un défenseur cristolien (53e). L'entraîneur bayonnais se décide alors à lancer sa paire d'attaquants la plus prolifique Simon - Gbizié à la 55e minute. Bayonne domine, joue haut et étouffe des Cristoliens inconstants et fébriles. Mais alors qu'ils contrôlaient le match, les Bayonnais vont se faire surprendre. Sur une phase de jeu anodine, Carlier pour son premier ballon place une tête à bout portant sur laquelle Duhour ne peut rien faire (79e). L'Aviron encaisse un but sur la seule occasion cristolienne de la seconde période et regrettera longtemps ses occasions gâchées. Une troisième défaite de consécutive pour Bayonne, qui sera privé de son capitaine Bidegain, expulsé en fin de match…

Benjamin Aubineau - Sud-Ouest (Dimanche 10 Avril)

-----------------

Réactions

Hubert Velud, entraîneur de l’US Créteil-Lusitanos :
" Je suis très heureux d’avoir 44 points ce soir ! On a fait un match très poussif en première mi-temps, mais si nous avions marqué au lieu de toucher les barres, le match n’aurait pas eu la même physionomie. En deuxième période, Bayonne nous a poussé dans nos retranchements, mais pour une fois on a été efficaces. Je suis très satisfait. Même on n’est pas mathématiquement sauvés on est soulagés."

Alain Pochat, entraîneur de l’Aviron Bayonnais :
"Je suis amer… On n’a pas fait un mauvais match, il a même été plutôt équilibré dans l’ensemble. Avec trois face-à-face et un poteau on a eu les opportunités de passer en tête, et on sait à quel point marquer le premier est important. Je regrette aussi le penalty flagrant oublié par l’arbitre parce que Créteil a réussi à marquer sur une de ses rares occasions de but. C’est cette efficacité qui nous manque… On savait qu’en face il y avait de la qualité. Mais on fait avec notre petit budget, notre effectif réduit. Maintenant, on va s’accrocher, ça ne va pas être facile car il ya beaucoup d’équipes qui descendent cette année. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires